Après son match nul prometteur lors du clasico contre le FC Barcelone dimanche dernier, le Real Madrid a malheureusement trébuché sur la pelouse du FC Séville, 7e au classement de Liga. Une contre-performance qui tient désormais Zinédine Zidane et ses hommes à trois points de l'Atlético Madrid à deux journées de la fin du championnat d'Espagne.

Les supporters du Real Madrid [VIDEO] peuvent aujourd'hui laisser paraître une toute légère de pointe déception sur le bilan sportif de leur équipe à l'échelle nationale.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Real Madrid

Alors que le club aux 33 titres de champion d'Espagne était sur une belle remontée depuis le début de l'année, quelques mauvais résultats viennent entacher sa dernière ligne droite en cette saison 2017-2018.

Et pour cause, l'ogre européen a manqué dans la soirée de mercredi une belle opportunité de passer devant son grand rival madrilène [VIDEO]. Pire encore, Benzema et ses coéquipiers ne sont vraiment pas passés loin de recevoir une fessée magistrale sur la pelouse du Stade Ramón Sánchez Pizjuán.

Les cadres du Real préservés

Pour ce match retard de la 87e édition du championnat espagnol, Zinédine Zidane aura fait le choix d'une équipe totalement recomposée. Des cadres comme Cristiano Ronaldo, Toni Kroos, Marcelo et même Luka Modric ont clairement été laissés au repos en vue de la finale de la Ligue des Champions à discuter le 26 mai prochain contre le très impressionnant club de Liverpool.

Nul doute qu'entre la place de dauphin du Barça cette année et un troisième titre d'affilée dans la compétition reine d'Europe, le technicien français aura fait le choix d'un possible sacre historique en cette saison plus que difficile.

Le Real n'a plus les cartes en main

Pour leurs deux dernières journées du championnat espagnol, les Merengues n'ont clairement plus les cartes en main. Ils devront compter sur un éventuel faux pas de leurs rivaux madrilènes pour espérer recoller à la deuxième place du podium. Mais, avant tout, le géant espagnol devra s'assurer de faire un carton plein jusqu'à la fin de la saison.

Zinédine Zidane fera face au Celta Vigo ce week-end, avant d'aller défier Villarreal le 19 mai prochain. Des oppositions sérieuses qui peuvent sembler tout aussi abordables pour le Real que Getafe et Eibar pour l'Atlético Madrid. Seul avantage pour la casa blanca, les hommes de Diego Simeone devront jouer trois matchs serrés dans un intervalle de 7 jours avec la finale de Ligue Europa qui se tiendra le 16 mai prochain à Lyon.