La liste de Didier Deschamps pourrait être une fois de plus chamboulé d'ici le 17 mai 2018 et même après ! En effet, plusieurs internationaux tricolores, virtuellement sélectionnables, n'en n'ont pas encore fini avec leurs clubs. Malgré un calendrier adapté et un peu plus serré cette année, en raison du Mondial, voir l'un des joueurs se blesser pendant un dernier match n'est pas à exclure. Pour preuve, la première victime s'est fait connaitre, le pauvre Laurent Koscielny s'est vu offrir six mois de congés payés, à la suite d'une rupture d'un tendon d'Achille. Cette blessure est intervenue en début de match qui opposait Arsenal à l'Atlético Madrid lors de la demi-final retour d'Europa League,offrant par la même occasion, une opportunité inespérée à celui qui le remplacera en sélection.

Laurent Koscielny sera-t-il seule à rater la coupe du monde cette année ? Espérons le ! Car une finale d'Europa League et une finale de Ligue des Champions restent à jouer. Et manque de chance, plusieurs français y sont engagés. Après la perte d'un défenseur central, il ne faudrait pas perdre le deuxième. Raphael Varane, qui sans surprise fera partie de la charnière défensive de Didier Deschamps, disputera le 28 mai 2018, soit 11 jours après la liste officielle, une troisième finale consécutif de Ligue des Champions pour son club et pour son entraîneur Zinédine Zidane ! Croisons les doigts ! N'oublions pas, dans la douleur certes, mais pour l'histoire d'un entraîneur ! [VIDEO]

Qui sont les autres ?

Dans ce cas, ils sont encore quelques uns à pouvoir rater la chance de soulever cette statuette en or 20 ans après leurs aînés.

Antoine Griezmann, finaliste de la coupe au plus petites oreilles, fera parti des attaquants sans lesquels ont ne s'imagine pas jouer cette coupe du monde. Dimitri Payet, revenu à son meilleur niveau depuis l'Euro 2016, brillant, étincelant avec l'Olympique de Marseille en cette fin de saison, jouera lui aussi cette finale à la veille de l'annonce, s'exposant à une blessure. Et en attendant le premier match officiel, il y aura les matchs de préparations pour se mettre en jambe.

En ce qui concerne les autres sélections, quelques absents commencent à faire trembler, même suer à petites gouttes certains pays. L'Allemagne, Championne du Monde en titre se voit priver pour le moment de son gardien. Une mannschaft sans Manuel Neuer est-elle vraiment une prétendante au titre ? Tandis que de l'autre côté de l'Atlantique, c'est le Brésil qui retient son souffle ! L'équipe nationale voit son infirmerie se remplir. La légende en devenir, Neymar Jr, se rétablit de sa blessure peu à peu et ne compte aucun temps de jeu depuis plusieurs mois. De plus Dani Alves, blessé lors de la finale de Coupe de France face aux Herbiers est incertain à l'heure actuelle ! On peut se demander si la seleçao brésilienne sera aussi vive et tranchante à l'heure du rendez-vous ?