Hier soir, l'ensemble des projecteurs étaient tournés vers l'Altice Arena de Lisbonne. Et en cette soirée du 12 mai, l'Eurovision 2018 nous a offert un show à l'américaine, placé sous le signe de la Musique européenne. Parmi les pays prétendants à la victoire, l'un d'entre eux espérait plus que tout décrocher le Graal qui lui tourne le dos depuis 1977, la France ! Et on pouvait y croire !

Emilie Satt et Jean-Karl Lucas, plus connus sous le nom de Madame Monsieur, ont interprété dans la langue de Molière, le titre Mercy, offrant une prestation plus qu'honorable.

Mais après une soirée riche en diversité culturelle, la déception se dessina sur les visages Français au fur et à mesure que les points attribués par les jurys se faisaient connaître. Et il ne fallut pas attendre longtemps avant de voir le coup de grâce asséné par le vote du public européen. Avec seulement 59 points accordés au duo, la place finale s'est vite retrouvée scellée au 13ème rang.

Le choix des français n'aura donc pas porté ses fruits cette année. Sur les réseaux sociaux, la victoire de Madame Monsieur, au concours Destination Eurovision, n'avait pas fait l'unanimité et les haters ne s'étaient pas gênés pour exprimer leurs désaccords. C'est le jeune Lisandro Cuxi qui avait recueillit leurs faveurs, le grand gagnant de the voice 2017. Mais le temps pour tirer les enseignements de cet échec et des conclusions viendra, en attendant prenons un peu de recul.

Une victoire repoussée à plus tard ?

Malgré cinq succès affichés au compteur depuis sa création en 1956, les représentants tricolores ayant brillé au cours de ce 21ème siècle sont peu nombreux. A l'heure d'aujourd'hui, Natasha St-Pierre (4ème en 2001), Sandrine François (5ème en 2002) et Amir (6ème en 2016) représentent les meilleurs performances pour la France.

Il faut remonter 27 ans en arrière, en 1991 plus exactement, pour voir Amina accéder à la deuxième marche du podium. C'est avec la chanson C'est le dernier qui a parlé qui a raison que la chanteuse se retrouve à égalité avec la Suède. Et c'est suite à la nouvelle règle concernant les ex aequo que le gagnant fût désigné à l'époque.

Les deux pays s'étant vus attribuer le même nombre de fois 12 points, la victoire se joua sur le décompte des 10. Cinq pour la Suède et seulement deux pour la France, qui verra s'envoler la première place définitivement !

Faudra-t-il attendre 2020 ? 2030 ? Ou encore 2040 pour décrocher ce titre qui nous glisse des mains telle une anguille ? Peut-être ! Personne ne peut vraiment le savoir. Mais en attendant, une jeune adolescente de 17 ans, Maëlle, a remporté hier soir le concours de "La plus belle voix de France". Cet ovni angélique venu d'une d'autre planète, serait-il le futur diamant qui fera briller à nouveau la France sur le toit de l'Europe ? Rendez-vous dans quelques années pour le découvrir !

Ne manquez pas notre page Facebook!