Boston voyage mal et l'a prouvé en perdant les deux matchs à Cleveland face à un LeBron toujours au sommet pour se retrouver à égalité 2-2 dans cette série. Les Celtics attendaient donc de prendre le match à la maison cette nuit pour confirmer leur domination sur leurs terres, en espérant que James ne décide pas de sortir une performance all-time de derrière les fagots.

Boston se rapproche des Finales

Les joueurs de Boston sont plus agressifs en attaque et défendent dur dès l'entame.

Publicité
Publicité

Côté visiteurs, Love (14 pts, 7 rebonds) a la main chaude et le fait savoir.

Horford engage un gros travail et ouvre la voie pour ses coéquipiers qui n'hésitent pas à le suivre ; Baynes prend de la place et éteint Thompson, Tatum prend ses responsabilités et la machine tourne parfaitement.

Publicité

James joue proprement mais ne peut empêcher les C's de s'échapper. Déjà +13 à la fin du premier quart.

Le deuxième commence avec une petite échauffourée entre Morris, parfait dans son rôle de pitbull défensif (13 pts, 6 rebonds) et Nance Jr.

Cet incident semble relancer les Cavs et notamment le banc qui se distingue à travers Clarkson et Nance.

Cleveland revient à -8 et les Celtics jouent moins juste, à l'image de Rozier (8 pts à 3/15, 6 passes, 6 rebonds).

Mais les verts reprennent le fil et gardent leur avantage en même temps que James hausse le ton. 53-42 à la pause.

Lebron prend les choses en main mais Boston continue de jouer dur, ensemble et mène les débats, prenant 16 points d'avance grâce à un Tatum toujours aussi impressionnant de maturité.

Horford et Smart (13 pts, 4 passes, 4 rebonds) sont en rythme et Boston semble intouchable.

Publicité

Malgré tout, les Cavaliers ne s'avouent pas vaincus ; Green et Korver apportent (8 et 7 pts) leur contribution pour revenir à -12 mais James (26 pts, 10 rebonds, 5 passes) semble épuisé ou peut-être désabusé. Rozier tient bien son rôle et Horford (15 pts, 12 rebonds) achève les visiteurs avec des gros tirs.

Boston s'impose 96-83 grâce une grande défense, celle de Brown (17 pts) par exemple, et mène 3-2 dans cette série qui arrive doucement à son épilogue.

Publicité

La naissance d'une star

Jayson Tatum a réalisé une performance extraordinaire devant le TD Garden cette nuit. Il s'est imposé de toutes les manières possibles et a joué tel un franchise player, tout simplement : gros shoots en isolation, défense (4 interceptions et 2 contres), adresse au tir.

Le rookie termine la rencontre avec 24 points au compteur, accompagné de ses 7 rebonds nappés de 4 passes décisives pour éteindre Cleveland et se révéler comme un futur très grand.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite