Les Celtics de Boston ont perdu l'avantage qu'ils possédaient sur les Cavaliers de Cleveland dans la série de matchs de finale de Conférence Est. En effet les Celtics menaient (2-0) contre les derniers finaliste de la NBA en 2017, après avoir remporté les deux premiers matchs, à domicile. Les Cavaliers sont cependant parvenus à égaliser lors des matchs 3 et 4, qui se déroulaient chez eux (2-2). Le match 5 sera donc décisif pour chacune des deux équipes, mais Boston aura légèrement l'avantage, le match se jouant à nouveau sur leur terrain.

Cleveland égalise grâce à un énorme LeBron James

Après une première lourde défaite contre Cleveland lors du match (116-86), les Celtics avaient à coeur de se rattraper.

Si les hommes entraînés par Brad Stevens ont fait meilleure impression dans ce match 4, cela n'a cependant pas suffit pour repartir de l'Ohio avec une victoire. Les Cavaliers [VIDEO] sont donc parvenus à égaliser dans la série en jouant sur leur terrain. Mais ils ont surtout pu compter sur un homme, qui a comme d'habitude endossé le rôle de sauveur pour son équipe.

LeBron James, la superstar de Cleveland en a fait voir de toutes les couleurs aux joueurs de Boston. Déjà LeBron James avait été remarquable dans le match 2 de cette finale de Conférence en marquant 42 points mais les Cavaliers avaient tout de même perdu. Cette nuit cela a été différent, celui qui est déjà le meilleur marqueur de l'histoire de la NBA en play-offs a inscrit 44 points. Pour le coup cette performance a été largement suffisante à lui et ses coéquipiers pour remporter la partie (111-102).

LeBron James bien secondé par ses coéquipiers

LeBron James est certes le principal responsable de la victoire de Cleveland mais il ne faut pas non plus lui en attribuer totalement le mérite. Les Celtics de Boston n'ont pas su retenir la fougue du joueur phare des Cavaliers ni contenir l'intensité des autres joueurs de Cleveland. Les Celtics ont out de suite été pris à la gorge par l'agressivité déployée par les Cavaliers et se sont peu à peu retrouvés pris par le rouleau compresseur en face d'eux.

En plus de subir les attaques de leurs adversaire, les joueurs de Boston [VIDEO] se sont montrés maladroit au tir (41,2% de réussite sur la rencontre). Alors que Jaylen Brown (25 points), Jayson Tatum (17 points), Al Horford (15 points, 7 rebonds) et Terry Rozier (16 points, 11 passes décisives) ont fait le maximum pour que leur équipe relève la tête, leurs efforts se sont révélés vains. LeBron James, George Hill (13 points, 4 rebonds et 3 passes décisives) et Tristan Thompson (13 points, 12 rebonds) se sont chargés de mettre fin à leurs maigres espoirs.