Cela commence à être une habitude. La finale de NBA se jouera entre les Cavaliers de Cleveland et les Warriors de Golden State. Ce sera la quatrième année de suite que les deux équipes se rencontreront en finale du championnat américain de basket. Les Warriors se sont qualifiés au bout d'une série de 7 matchs contre les Rockets d'Houston. Les Californiens ont gagné le droit de participer à cette finale en battant les Texans sur le score de 101 à 92. Les Cavaliers ont ainsi une chance de prendre leur revanche sur les Warriors qui ont gagné le titre contre eux la saison dernière.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Les Warriors se qualifient de justesse

Ce qu'il faudra retenir de ce match 7 de la finale de Conférence Ouest, c'est que malgré tout l'équipe de Golden State [VIDEO]n'est pas passée loin de la correctionnelle.

Les Californiens n'ont pas réussi à développer un bon jeu de basket lors du premier quart-temps. Steve Kerr, le coach des Warriors a même reconnu après le match, dans des propos rapportés par le site L'Equipe, que son équipe avait effectué le pire premier quart-temp de sa saison. Il faut dire que l'agressivité et le jeu physique des Rockets d'Houston n'ont pas non plus aidé Golden State a mettre en place un beau jeu.

Les Rockets, emmenés par Gordon (23 points, 6 passes) et Capela (20 points, 9 rebonds) ont d'ailleurs pris l'avantage dans cette rencontre et l'écart entre les deux équipes était de 53 à 43 en faveur des Texans à la fin de la première période. Mais lors de la seconde période, les Warriors ont renversé la vapeur, notamment dans le troisième quart-temps qui a tourné en leur faveur.

Les Rockets d'Houston peuvent avoir des regrets

Les Rockets d'Houston r [VIDEO]egretteront certainement pendant longtemps cette défaite. Ils ont été tout proches d'éliminer le champion en titre. Surtout après leur bonne première période dans ce match 7. Les Rockets ont été cependant très maladroits tout au long de la rencontre. Ils ont ainsi loupé 27 tirs à trois points d'affilée, ce qui est la pire série de toute l'histoire des play-offs. James Harden, la star des Rockets a inscrit 32 points mais il s'est lui aussi illustré par sa maladresse dans cette partie. Le barbu a ainsi mis que 2 tirs à trois points sur 13 tentés.

Sans doute aussi que l'absence de Chris Paul, blessé au muscle ischio-jambier droit depuis le match 5, a été préjudiciable aux Texans. Mais les Rockets n'ont pas à rougir non plus de cette défaite. Ils sortent la tête haute après avoir réussi à pousser les Warriors jusqu'au match 7 et fait une saison régulière très aboutie.