Toronto recevait cette nuit au Canada une équipe de Cleveland menant la série 1-0 après avoir remporté un peu miraculeusement en prolongation une partie très mal engagée. Les Raptors doivent absolument réagir à domicile suite à cette défaite face à un adversaire toujours assez peu convaincant et miser sur un collectif qui a fini premier de la conférence Est cette saison.

Lebron a dit non

La partie débute plutôt bien pour les locaux qui s'appuient sur leurs stars ; DeRozan (24 pts) et Lowry donnent 7 points d'avance à leur équipe.

Mais Love, plus impliqué, et Smith (15 pts) gardent les leurs dans le match.

Dans le deuxième quart-temps, James et Green (14 pts) essaient de tenir face au banc canadien et à un Lowry bien présent (21 pts, 8 passes) mais les dinos sont à +9. Les Cavs persistent et recollent en partie grâce à un Love très chaud (31 pts, 11 rebonds). 63-61 à la pause.

Le King distribue des caviars aux uns et aux autres ou conclue ses actions d'un fadeaway intouchable. Les Cavaliers [VIDEO] sont à +15 et Hill est précieux (13 pts). DeRozan tente sans grande réussite même s'il ramène les siens à -11.

Valanciunas fait un double-double (16 pts, 12 rebonds) sans impacter le jeu et Lebron continue à rouler sur ses hôtes avec une réussite exceptionnelle et en enfilant les shoots de grande classe (43 pts à 19/28 au tir, 14 passes et 8 rebonds en 41 minutes).

Cleveland s'envole et malgré l'acharnement de DeRozan, écrase son adversaire du soir 128-110, laissant Drake et le public du Air Canada Centre sans voix.

Boston a vraiment du coeur

Philadelphie [VIDEO] entame bien la rencontre et mène de 11 unités dès le premier quart grâce à Redick (23 pts). Les Sixers ne ralentissent pas, au contraire, et comptent jusqu'à 22 points d'avance dans le deuxième quart dans les pas de Covington (22 pts, 9 rebonds) et Embiid (20 pts, 14 rebonds, 5 passes).

C'était sans compter sur le coeur de ces Celtics qui se mettent en route et reviennent à -4 à la mi-temps, notamment grâce aux prestations de Rozier, Smart (19 pts) ou Brown (13 pts) malgré sa blessure.

Les Celtics prennent ensuite le lead avec un bon Tatum (21 pts) mais Embiid répond présent et tient son équipe.

Philly reprend même les commandes dans le quatrième quart mais le collectif des hommes de Brad Stevens est incroyable et Rozier (20 pts, 9 passes, 7 rebonds) ou Horford (13 pts, 12 rebonds) permettent à Boston de s'imposer 108-103 et de mener 2-0 dans cette série ou tout reste possible.

A noter, le très petit match de Simmons, complètement mis sous l'éteignoir (1 points seulement en 31 minutes).