Les Celtics ont d'ors et déjà pris un sacré avantage sur les Cavaliers de Cleveland dans la série de matchs de finale de Conférence Est. En effet dans la nuit de mardi à mercredi, la franchise de Boston a gagné contre celle de Cleveland (107-94). Les Celtics mènent ainsi la série 2 à 0. Surtout les joueurs de Boston s'en sont sortis alors qu'en face LeBron James, la superstar des Cavaliers, était dans une forme étincelante. En effet si James avait bien été contenu lors du premier match entre les deux équipes, cette fois-ci ce fut autre chose.

Le joueur phare de Cleveland a cependant été bien seul et sa prestation XXL (42 points, 10 rebonds et 12 passes décisives) n'a pas suffit à sauver les siens.

Kevin Love a bien tenté de se montrer à la hauteur et d'égaler le niveau de son coéquipier en réussissant un double-double (22 points, 15 rebonds) mais à part lui aucun autre joueur des Cavaliers n'a su comment bien seconder LeBron James. C'est donc avec un collectif bien mieux huilé que celui des Cavaliers que les Celtics de Boston [VIDEO] ont remporté cette rencontre à domicile. Avant de se déplacer dans l'Ohio, la franchise de Boston conserve donc l'avantage du terrain. Ce qui est une mauvaise nouvelle pour les Cavaliers car les Celtics n'ont jamais perdu une série de play-offs quand il menaient 2-0 dans celle-ci.

Les Celtics ont tenu bon après une première période dominée par les Cavaliers

La partie semblait pourtant mal embarquée pour les Celtics qui étaient totalement dominés par les Cavaliers au cours des deux premiers quart-temps.

Le duel entre les deux équipes a commencé à tourner juste avant la mi-temps lorsque Jason Tatum a percuté LeBron James à la machoire obligeant ce dernier à rejoindre les vestiaires un peu plus tôt que prévu. Malgré une entorse au cou, James jouera tout de même lors de la seconde période, cependant il s'est alors montré beaucoup moins tranchant que lors de la première période et les Celtics ont profité de ce petit coup de moins bien de la star pour reprendre la main sur la rencontre lors du troisième quart-temps.

Les hommes coachés par Tyronn Lue, ont été incapables de soutenir leur joueur phare qui diminué ne pouvait plus grand-chose pour eux face à une équipe certes maladroite mais qui arrivait à bien faire circuler le ballon. C'est ainsi que l'équipe de Boston a finalement réussi à s'imposer sans trop de soucis à la fin de la partie. Les Cavaliers de Cleveland [VIDEO] ont maintenant la pression car il suffit que les Celtics gagnent un le latch 3 ou 4 de la série pour que la qualification des Cavaliers en finale du championnat américain de Basket-Ball soit fortement compromise.