2

La saison 2018 de l'olympique de Marseille fut bien haute en émotion, si la fin de saison a laissé grandir beaucoup d'espoir chez les supporters olympiens, loin de toute euphorie, l'analyse fait état d'une nouvelle saison blanche pour le club phocéen. Ainsi, à l'heure des bilans, plusieurs facteurs son mise en cause dans cet échec notamment la pointe de l'attaque. Jamais tout au long de la saison Rudy Garcia n'a su trouver la solution à cette équation. La saison extraordinaire de Florian Thauvin ne saurait masquer les mauvaises prestations de ses compères, car le très inquiétant manque de réalisme de Valère Germain et de Kostas MItroglou a une nouvelle fois nourrit la volonté des dirigeants ciel et blanc de recruter un grand attaquant.

Des solutions actuelles pas assez efficaces

Pourtant, l’été 2017 des prometteurs de "OM champion's project" annonçait de belles couleurs. En déboursant quelques 60 M€ pour attirer pas moins de 7 joueurs dont Valère Germains (8 M€) et Konstantinos Mitroglou (15 M€), il vaut dire que le recrutement phocéen était des plus alléchants. Certains éléments comme Luis Gustavo ou Adil Ramis ont rendu des copies plus que satisfaisante. Mais difficile d'en dire autant du coté des avant-centres, aucun d'eux n'a pu s'imposer comme étant la solution en pointe. Valère Germain, débarqué de Monaco âpres avoir rendu une copie satisfaisante lors de l'exercice précédent a débuté sa saison tambour battants en enchaînant les bonnes prestations, on garde en mémoire ses débuts en League Europa, puis s'est effacé au fil de la saison pour n'offrir qu'au final qu'un rendement de 18 buts en 55 matchs toutes compétitions confondues.

Top vidéos du jour

Mitroglou lui c'est chemin inverse, des débuts difficiles et une blessure qui l'éloigne des terrains un bon moment, il va se montrer utile dans certaines rencontres pas souvent par son réalisme mais beaucoup plus par son profil athlétique, loin des ses rendements avec Benfica l'attaquant grec termine la saison avec 13 buts en 30 rencontres dont 17 titularisation. Avec seulement 5 buts de plus que Florian Thauvin, il va s'en dire que les deux attaquants olympien ne pourront pas dans ces standards combler l'appétit des ambitions phocéennes

Le mercato pourrait bien être la solution

La solution au casse tète marseillais pourrait donc trouver solution ce Mercato. Les noms fusent, mais Zubizaretta et JMH ont les idées claires et ne compte pas nourrir l'inflation actuelle du marché des transferts, l'OM toujours frileux de bonnes affaires va encore tenter de réaliser un joli coup: un joueur expérimenté au meilleur coût. A ces critères, un nom revient avec insistance du coté de la cité phocéenne, c’est celui de Mario Balotelli [VIDEO]. L’attaquant italien au 18 buts en ligue1 Conforama lors du dernier l’exercice est annoncé depuis peu du coté de Marseille et d’âpres le phocéen, le dossier serait bientôt bouclé, a condition de répondre a l’appétit de l’agent du joueur Mino Raiola.

Les dirigeant Marseillais savent que les prétentions pharaonique de l’agent italien pourraient faire capoter l’opération et donc s’activent sur bien d’autres fronts : Olivier Giroud qui depuis l’hiver est courtisé, Daniel Sturridge, Kévin Gameiro, Moussa Dembélé du Celtic Glasgow, ou encore l'attaquant du Fc Seville Ben yedder [VIDEO] seraient tentés par l’aventure marseillaise. Une chose est sur si Marseille venait à recruter un attaquant, cela aurait des conséquences. Rudy Garcia devra avoir une équation encore plus compliqué a moins de se séparer d’un de ses attaquants qui pourtant avaient retrouvé confiance en cette fin de saison et pourraient confirmer lors du prochain exercice.