2

Consultant pour beIN SPORTS, Zlatan Ibrahimovic n'a pas apprécié la prestation des Bleus face à l'Australie (2-1). La nouvelle star de la Major League Soccer et joueur de LA Galaxy n'as pas manqué l'occasion de descendre en flamme le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps. Offensivement les Bleus n’ont pas réussi à se procurer beaucoup d’occasions et ils n'ont remporté le match que suite à un penalty accordé après consultation de la VAR et un but après vérification avec la Goal Line Technology. Loin d'emballé Zlatan !

Ibrahimovic a déclaré que pour gagner il faut des personnes comme Benzema. Le géant suédois insiste sur le fait que l'attaquant du Real Madrid Karim Benzema devrait être dans l'équipe de France, et a affirmé que son inclusion devrait être aux dépens de l'entraîneur Didier Deschamps.

Le joueur de 28 ans a été suspendu par la Fédération française de Football en décembre 2015 après une tentative de chantage présumée sur son coéquipier français Mathieu Valbuena. Et depuis cette affaire de sextape, KB9 [VIDEO] n'a jamais été rappelé en sélection. Les rapports entre lui et Didier Deschamps se sont même empirés avec le temps.

Benzema avec les Bleus mais pas Deschamps

Après avoir regardé la France lutter pour battre l'Australie dans son match d'ouverture de la Coupe du Monde 2018, Ibrahimovic a appelé la FFF à rétablir Benzema, même si cela signifie se passer de Deschamps. Pour le consultant de Bein Sport, Karim Benzema a sa place avec les Bleus même si c'est au détriment de Didier Deschamps.

« Pour moi, ce n'est pas normal que Benzema ne fasse pas partie de l'équipe nationale », a-t-il déclaré à BeIN Sports.

Top vidéos du jour

« Il est l'un des meilleurs au monde, il a remporté la Ligue des Champions, il joue à Madrid...L'entraîneur qui pense que Benzema n'est pas assez bon pour l'équipe, donc cet entraîneur n'a rien à faire ici. Le fait de ne pas être présent avec les Bleus n'a rien à voir avec le football. Si tu veux gagner, il faut des gagnants. Benzema en est un ».

En défendant de cette manière un collègue de profession, le Suédois relance le débat sur la non convocation de Karim Benzema en équipe de France. Un débat qui a fait et continue de faire couler beaucoup d'encre en Hexagone. Nul doute que Didier Deschamps n'accordera aucune importance à ces commentaire et restera concentré sur son équipe durant ce mondial mais devra toutefois montrer que ses choix sont les bons. Le prochain rendez des Bleus est face au Pérou.