8

Le FC Barcelone a remporté en cette saison 2017-2018 le 25e trophée de champion d'Espagne de son histoire. L'Atlético Madrid, le Real Madrid et Valence obtiennent quant à eux leurs tickets pour la Ligue des Champions en occupant respectivement les 2e, 3e et 4e rangs au classement de Liga tandis que La Corogne, Las Palmas et Malaga sont relégués en 2e division.

Il faut dire que pour cette saison 2017-2018, le Barça aura tôt fait de prendre ses distances avec ses principaux poursuivants dans la course au titre. Et si le club catalan aura connu un sérieux coup de frein dans la seconde moitié de saison, il ne laissera aucune chance à l'Atletico (-14 points) et au Real [VIDEO] (-16 points) de recoller au tableau du championnat espagnol.

Les deux clubs madrilènes se neutraliseront entre eux (0-0 au Estadio Metropolitano et 1-1 à Santiago Bernabeu), tandis qu'ils ressortiront un bilan négatif de leur confrontation avec les Blaugrana. Un clasico pleinement maîtrisé par les hommes de Valverde (3-0) sur la pelouse du rival madrilène, avant de voir le retour [VIDEO] se corser au camp Nou (2-2).

Le Barça loupe de peu l'invincibilité

Mais pour l'essentiel, dans un championnat où ils seront passés de peu à côté de l'invincibilité, le FC Barcelone affiche les meilleures chiffres à domicile (51 pts) comme à l'extérieur (42 pts). 36 journées d'affilée sans défaite, c'est le nouveau record établi par Lionel Messi et ses camarades qui trébucheront face à Levante. A cela, il faut ajouter que les hommes de Valverde disposent de la meilleure attaque avec 99 réalisations devant le Real (94 buts).

Des chiffres qui peuvent même donner le tournis quand on sait que Malaga ou Las Palmas n'ont enregistré que 24 buts sur la saison, soit quatre fois moins. Quant à la meilleure défense, elle finira aux mains de la formation de Diego Simeone qui n'a encaissé que 22 buts sur l'ensemble de la saison. C'est quasiment 3,5 fois moins que les 76 buts pris par La Corogne.

Messi et Ronaldo, toujours sur le toit de l'Espagne

Sur le plan individuel, Lionel Messi rafle la mise avec, de loin, les meilleures performances de la saison. Meilleur buteur avec 34 réalisations (le tiers des buts du Barça), mais aussi meilleur passeur (12). L'Argentin fait mieux que Leganes, Las Palmas et Malaga à lui tout seul. Cristiano Ronaldo le suit de très près avec 26 buts marqués en tout juste 27 rencontres disputées.

Malgré un début de saison difficile, le Portugais a bien réussi à se reprendre en fin d'année dernière pour afficher des ratios incroyables. De quoi faire, une nouvelle fois, de ses deux là le centre d'attention du Football espagnol.