Ce samedi soir se jouera la finale du Top 14 entre Montpellier et Castres. Si ce match entre le premier (Montpellier, 81 points) et le sixième (Castres, 69 points) de la phase régulière du championnat de Rugby semble déjà plié en faveur du MHR, la partie risque tout de même d'être bien plus indécise et intéressante que ce que l'on pourrait penser.

Aucune logique sportive dans une finale

Certes Montpellier part grand favori de cette rencontre puisque le MHR a fini en tête de la phase régulière et s'est montré très compliqué à manoeuvrer tout au long de la saison. Cependant dire que la finale est déjà jouée et que le club de Montpellier ressortira vainqueur de cette confrontation serait s'avancer beaucoup.

Dans un match tout peut arriver surtout dans une rencontre d'un telle importance. Oui Montpellier a écrasé le LOU lors de la demi finale et les joueurs montpelliérains seront sans doute plus frais physiquement que les Castrais quoi ont dû jouer un match de plus qu'eux. Mais les joueurs du CO sont parvenus à battre Toulouse (3ème de la phase régulière) en barrage puis le Racing 92 (2ème de a phase régulière) en demie. Ils peuvent donc parfaitement faire face aux Montpelliérains.

Les deux équipes s'appuient toutes deux sur un pack d'avants très costaud mais elle sont aussi capables de développer du beau jeu. Si le MHR a réussi à inscrire 102 essais cette saison, ce n'est certainement pas juste à cause de son jeu avec les avants. Les joueurs du MHR ont su pratiquer un jeu complet. Du côté du Castres Olympique, les joueurs savent également faire le jeu et ne pas être uniquement efficace dans les rucks.

Cela promet donc une finale avec du jeu ouvert et du suspense.

Des joueurs talentueux des deux côtés

L'affrontement de ce samedi soir opposera deux équipes composées de joueurs extrêmement talentueux. Ainsi à Montpellier, on retrouvera l'ailier fidjien Nemani Nadolo mais ce dernier ne sera pas le seul danger pour les Castrais. Il faudra également qu'ils se méfient de l'arrière Jesse Mogg capable de coups de folie le rendant imprévisible et de la charnière Pienaar-Cruden qui a autant d'expérience que de talent. Les Castrais ont sans aucun doute des joueurs un peu moins connus mais qui sont tout aussi dangereux et qui pourront regarder les stars montpelliéraines dans les yeux.

Le CO pourra donc s'appuyer sur son arrière Julien Dumora, très bon relanceur, mais également sur son ailier David Smith et Armand Battle. Sans oublier non plus le demi de mêlée Rory Kockott qui peut faire à tout moment des fulgurances individuelles pouvant changer un match. Les deux équiopes ont donc chacune toutes les chances de remporter ce match.