7

Le Portugal est allé arracher le nul (3-3) dans les dernières minutes du gros duel qui l'opposait à l'Espagne vendredi soir. Une rencontre au sommet entre les deux géants européens qui n'aura pas manqué de faire vibrer les amoureux du ballon rond, et de donner la pleine mesure du potentiel de cette coupe du monde 2018 [VIDEO].

Il faut dire que la poule B constitue ce qu'on qualifie souvent de groupe de la mort pour ce mondial russe, avec les deux équipes européennes en pointe pour une qualification en huitièmes de finale de la compétition. C'est donc très loin du modeste match livré quelques heures plutôt par le Maroc [VIDEO] et l'Iran, que le face-à-face entre les Espagnols et les Portugais a véritablement donné la tendance des batailles de haut niveau qui s'annoncent dans le tournoi.

La rencontre n'aura en effet pas perdu de temps à satisfaire à toutes ses promesses. Un duel très engagé où les champions d'Europe 2016 seront vraiment passés par tous les états, menant tranquillement au score, se faisant coup sur coup rattraper, se laissant ensuite dépasser, avant de recoller en tout fin de match face à une ambitieuse et redoutable équipe de la Roja.

Un choc de titans

Aucun autre mot que "spectaculaire" pour le qualifier, car c'est un match époustouflant qu'ont livré les deux formations. Si Cristiano Ronaldo a donné le tempo en obtenant, puis en transformant un penalty dès la 4e minute, l'Espagne n'aura pas tardé à réagir grâce à Diego Costa d'un magnifique tir croisé à la 24e minute. Nouveau but du Portugais avant la mi-temps, auquel l'attaquant de l'Atlético Madrid répondra au retour des vestiaires.

C'est finalement de Nacho que la Roja pense tenir sa victoire, avant un coup franc stratosphérique du CR7 à la 88e minute.

Comme quoi, que du pur régal. Les duels se sont voulus serrés au milieu de terrain, malgré une nette domination espagnole (66,5% de possession de balle). Les occasions ont en tout cas abondé d'un côté comme de l'autre, avec 9 tirs (3 cadrés) côté Portugal contre 12 (5 cadrés) côté Espagne. Et pour les fautes, le tableau reste équilibré.

Cristiano Ronaldo au sommet de son art

Cristiano Ronaldo aura indubitablement été l'homme de ce match. Un magnifique triplé d'entrée de jeu dans la compétition qui le fait déjà pointé en tête du classement des buteurs. Le natif de Funchal se serait même fendu d'une magnifique passe décisive si son coéquipier avait su saisir son offrande sur une belle contre-attaque en première période.

Et pour ceux qui auraient du mal à s'y faire, nul doute désormais que le Mondial 2018 est lancé et que le ton a définitivement été donné. Prochaine étape pour la star portugaise, les Lions de l'Atlas mercredi prochain.