Davor Suker, le président de la fédération de Football croate [VIDEO], peut être fier de l'équipe de Zlatko Dalic. L'actuel sélectionneur des Vatreni vient de faire passer le cap des Quarts des Finale à ses hommes, qui ont réussi leur seconde séance de tirs aux buts du tournoi. Le pays hôte est hors des terrains mais sort avec les honneurs. Au terme d'un match empreint de suspense et de tension, le dernier inconnu des demi-finale s'est révélé avant-hier soir, et il sera au rendez-vous face à l'Angleterre la semaine prochaine, pour une place en Finale de la Coupe du Monde.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

La Croatie arrache à nouveau sa victoire au bout de la nuit

Les temps vont être difficiles pour la Croatie, qui vient de vivre coup sur coup deux matchs d'une durée de 120 minutes, ainsi que deux séances de frappes aux buts en dernier recours.

Subasic, le gardien des Vatreni, l'a bien montré face à la Russie. Le gardien de 33 ans a eu de grandes difficultés à la fin des 90 premières minutes, mais a su se révéler efficace en multipliant des arrêts spectaculaires jusqu'à l'ultime instant de ce duel. Les Russes avaient des jambes, les Croates un peu moins, ce qui n'a pourtant pas empêcher les deux camps de marquer un but chacun, à dix puis quinze minutes d'intervalle.

Tout a commencé à la demi-heure de jeu. Très solide défensivement mais peu adroit sur le front de l'attaque, le groupe de Tcherchessov a du compter sur une frappe de génie venant de Denis Cheryshev. Mais cette frappe en pleine lucarne, acclamée par tout le stade Ficht, ne mettra pas un terme à l'ardeur Croate [VIDEO]. Seulement dix minutes plus tard, Andrej Kramaric égalisera de la tête après avoir été très bien servi par Mandzukic.

Beaucoup de suspense et de tensions pour ce dernier Quart de Finale

Le stade de Sotchi était logiquement acquis à la cause des Russes. A chaque accélération ou tentative même infructueuse face au but de Subasic, tous les supporteurs se levaient et se mettaient à y croire. Et il y avait de quoi, car malgré la supériorité technique des Vatreni, rien n'était définitif. La défense mis en place par Stanislav Tcherchessov a tenu bon jusqu'à la cent unième minute, sur un corner récupéré à la retombée par Domagoj Vida.

A cet instant, plus aucun bruit ne filtrait dans le stade Ficht. Mais la Sbornaïa, qui avait toutes les peines du monde à se créer de véritables occasions, réussira à revenir au score un quart d'heure plus tard grâce à un coup franc d'Alan Dzagoev. C'est finalement grâce à un très bon arrêt de Subasic et des frappes manquées par le pays hôte lors des tirs aux buts que la Croatie a arraché sa victoire.