Il y a 20 ans, la fougue Croate disputait le premier Mondial de son histoire, et avait fait très forte impression. Va-t-on assister à pareil scénario lors de cette Coupe du Monde en Russie ? Les hommes de Zlatko Dalic ont fait le travail face à l'Islande, tout comme ils se sont imposés face à l'Argentine (3-0) et face au Nigéria [VIDEO] (2-0). Première du groupe D avec 9 points à son actif, la Croatie est véritablement en train de se tailler une place de favoris dans cette compétition. Luka Modric et les siens vont désormais tranquillement avancer vers le second tour, face au Danemark.

Une formation qui termine sur un sans-faute

La formation de Dalic n'était pas celle que l'on attendait dans son groupe. Véritable révélation de ce Mondial, les Vatreni ont même eu le luxe de finir sur un sans-faute.

Trois matches pour trois victoires, une très belle réussite. Cette consécration tient notamment ses origines dans l'intérêt que porte cette formation au travail collectif. Face à la petite île islandaise, la Croatie a fait jouer son équipe B, mais a su garder la même organisation tactique.

Lors de cette rencontre, le déclic a eu lieu en seconde période. A la cinquante-troisième minute, Milan Badelj a trouver le chemin des filets, juste après une tentative repoussée par la barre transversale deux minutes plus tôt. En face, l'Islande a toujours poussé de l'avant pour récupérer ce but de retard. Leurs efforts seront récompensés à la soixante seizième minute de jeu, grâce à un penalty obtenu à cause d'une faute de Lovren.

A la dernière seconde, la Croatie s'offre un duel contre le Danemark

Mais le duel trouvera un grand gagnant, car c'est à la quatre-vingts dixième minute qu'Ivan Perisic a délivré son pays en marquant d'une magnifique frappe croisée face à Hannes Halldorsson, le gardien Islandais.

Alors que Dalic ne voit se voit pas supérieur au Danemark, que son équipe défiera Dimanche prochain, la Croatie s'installe doucement mais sûrement dans une spirale positive.

20ème du classement FIFA, les Croates pourraient bien grappiller quelques places d'importance au terme de ce parcours, qui est déjà très grand pour eux. Grande surprise de ce Mondial, au même titre que l'élimination de l'Allemagne [VIDEO] ou la montée en force de la Belgique, les Vatreni ne sont qu'au début de leur aventure. Qui plus est, l'utilisation de remplaçants pour le dernier match contre l'Islande ne manquera pas de faire monter leur cote partout en Europe.