9

L'Argentine s'est inclinée samedi dernier face aux Bleus [VIDEO] en huitièmes de finale du mondial, une défaite accompagnée quelques heures plus tard de celle du Portugal contre une redoutable formation uruguayenne. Et déjà, le monde du football pleure la sortie de ses deux meilleurs joueurs, Ronaldo et Messi, impuissants face à l'échec de leurs sélections.

Il faut dire que les deux quintuples ballons d'Or européens étaient tout particulièrement attendus sur ce mondial russe 2018. L'occasion peut-être de réussir à les départager une bonne fois pour toute cette année. Et si le Portugais présente un palmarès plus étoffé que l'Argentin, avec un sacre à l'Euro 2016, tous deux restent sur une copie blanche en Coupe du monde.

La copie qui ne sera visiblement pas complétée pour les deux étoiles qui vivaient certainement le dernier mondial de leur immense carrière. Un parcours contracté de part et d'autre, mais une capacité à faire trembler bien présente.

Cristiano Ronaldo déçu, mais ravi de son équipe

L'aventure avait pourtant bien commencé pour le Portugal, avec une prestation incroyable en entrée de la compétition contre les Espagnols (3-3). Cristiano Ronaldo donnait même le ton avec un magnifique triplé. Une tendance qui s'est inversée au fil des matchs où on sentira la Seleçao das Quintas de plus en plus en difficulté et en très grand manque d'inspiration.

Et malgré ses quatre buts, le CR7 manque sans doute l'occasion de rafler un sixième ballon d'Or. La star madrilène et ses coéquipiers ont logiquement buté face à un magnifique bloc défensif uruguayen [VIDEO].

Un résultat frustrant comme l'admet Cristiano qui préfère saluer la valeur de ses coéquipiers, qui auront été précieux dans cette aventure, selon lui.

Lionel Messi et l'Argentine totalement dépassés

Côté argentin, si on avait miraculeusement réussi à se qualifier pour le mondial russe sur un incroyable triplé de Lionel Messi face à l'Équateur, on aura rapidement été rattrapés par les déboires durant le tournoi. Un jeu haché, une équipe totalement désorganisée, et une crise de leadership à la tête de la sélection, pas vraiment une ambiance pour aller loin en Coupe du monde.

Et l'attaquant de Barcelone n'aura vraiment rien pu y changer. Tout juste un petit éclair de génie sur son unique but de la compétition contre le Nigéria. C'est donc par la toute petite porte que le joueur de 31 ans devrait quitter la scène internationale. Une immense déception pour ses nombreux fans.