Les Bleus se sont imposés au bout du suspens contre l'Argentine de Lionel Messi dans le premier huitième de finale de cette Coupe du monde en Russie. Une victoire qui jette le voile sur les performances mitigées des Français en phase de poules, en donnant définitivement le ton de ce que les joueurs tricolores entendent bien tracer leur chemin dans ce Mondial 2018.

Il faut dire qu'après une phase de poules particulièrement morose, l'équipe de France aura enfin donné de l'émotion aux quatre mille supporters français qui ont fait le déplacement pour la voir dans la Kazan Arena ce samedi après-midi.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Une rencontre pour le moins palpitante, où les Bleus auront mené au score, avant de se faire rattraper et même dépasser, pour finir sur une belle victoire face à une Argentine [VIDEO] hors du coup.

Un succès 4 buts à 3 qui envoie les hommes de Didier Deschamps en quarts de finale du mondial russe. Et pour la première fois, l'objectif est atteint dans la joie et la bonne humeur d'un match de foot comme on les aime.

Des Bleus enfin conquérants sur le terrain

En effet, autant elle aura péché contre le Danemark [VIDEO] mardi, autant l'équipe de France se sera montrée conquérante sur le terrain face aux hommes de Sampaoli. La formation de Didier Deschamps a d'ailleurs fait tellement de mal à la défense de l'Albiceleste qu'on n'en aura presqu'oublié la présence de Léo Messi sur la pelouse.

L'Argentin quitte une nouvelle fois la Coupe du monde sans réussir à écrire son nom dans la légende. Une sortie justifiée par les nombreuses carences du collectif argentin. Du côté des Français en revanche, on aura clairement répondu présent, entre les récupérations de N'Golo Kanté, les passes lumineuses de Paul Pogba ou encore l'incroyable percussion de Kylian Mbappé.

Mbappé stratosphérique !

L'attaquant du PSG aura indubitablement été la lumière de l'équipe de France dans ce huitième de finale piège contre l'Argentine. Des courses folles sur des balles en profondeur qui ont donné le tournis à Rojo et Otamendi dans l'axe défensif ou à Tagliafico sur le côté. Le natif de Bondi a réalisé, à proprement parler, un match extraordinaire, ajoutant au passage deux nouveaux buts à son compteur.

De quoi augurer de belles choses pour la suite de la compétition. Il faudra maintenant attendre de savoir qui du Portugal ou de l'Uruguay défiera la France. En attendant, les joueurs français, le staff technique et les nombreux supporters des Bleus peuvent se réjouir de ce réveil en puissance de leur équipe.