Membre incontesté du club madrilène, acteur incontournable de la triple victoire consécutive en Ligue des Champions, Luka Modric est également en très grande forme pour servir son pays. Sous le maillot des Vatreni, le numéro 10 du Real, qui aura 33 ans en Septembre, est un véritable moteur pour l'équipe nationale.

Passeur, buteur, le footballeur est présent dans chaque action de ses coéquipiers. Le Huitième de Finale des Croates sera contre le Danemark, et la formation de Zlatko Dalic sait qu'elle peut réellement faire confiance à cet élément décisif à plus d'une fois.

La Croatie prête à refaire le même parcours qu'en 1998 ?

Avec sa cinquième participation en Coupe du Monde, la Croatie [VIDEO] entend bien aller le plus loin possible. Et si le groupe parvenait à se hisser jusqu'en demi-finale, comme ce fut le cas il y a vingt ans ? La génération de Modric et consort a déjà prouvé à de multiples reprises qu'elle pouvait affronter n'importe quelle équipe d'envergure.

Qui plus est, avec ce poids lourd made in Real Madrid, les choses sont plus simples pour le collectif. En meneur de jeu, Modric sait imposer sa vision des choses, comme en club.

La Croatie va affronter le Danemark [VIDEO] dans peu de temps, et plusieurs observateurs pensent qu'ils ont le potentiel pour réitérer l'exploit de 1998. Interrogé à ce sujet, Luka Modric, le capitaine des Vatreni, s'est livré : "Ce fut une énorme publicité pour nous, tout le monde nous connaissait enfin. J'ai commencé à rêver d'atteindre ce niveau un jour". Dejan Lovren, un de ses coéquipiers en sélection, soutient qu'il est indispensable au groupe. Le défenseur de 28 ans a même fait les louanges du milieu de terrain, en affirmant qu'il serait bien plus en vue s'il était espagnol ou allemand.

Grande préparation en attendant le Danemark, la Croatie compte sur lui

Le sélectionneur, Zlatko Dalic, a lui aussi tenu à rappeler que Modric est le "moteur" de cette équipe Croate.

Le coach, comme Lovren, détaille ses propos et décrit un capitaine "qui donne l'exemple", un joueur qui se donne "toujours au maximum". Il faut dire qu'au Real, il occupe une place de choix. Titulaire indiscutable depuis de nombreuses années, le footballeur ne pourra être enlevé de son piédestal de sitôt. Mais il est peut-être sur le point de disputer sa dernière Coupe du Monde. A bientôt 33 ans, l'international des Vatreni a même penser à quitter la Casa Blanca pour une autre destination étrangère, au terme de sa sixième saison en Liga.