Un an après le tremblement de terre qui a vu Neymar signé au Paris Saint-Germain contre 222 millions d'euros, une autre grande star va-t-elle changer d'air lors de ce Mercato ? Et pas des moindres puisque que l'on parle tout simplement de Cristiano Ronaldo, quintuple ballon d'or et cinq fois vainqueur de la Ligue des champions. À 33 ans, le Portugais n'a jamais semblé aussi près de quitter son cocon depuis neuf ans, le Real Madrid.

Tout indique un départ de Cristiano Ronaldo du Real Madrid

Ce qui était improbable aux yeux des médias, des supporters et du grand public pourrait bien avoir lieu dans les heures qui viennent, Cristiano Ronaldo est tout proche d'un départ de la Juventus Turin.

Toute la saison, de nombreuses rumeurs l'ont envoyées loin de la capitale espagnole, notamment à Manchester United, club qui l'a révélé aux yeux du monde entier. jusqu'en 2009. Finalement, c'est donc en Italie qu'il pourrait très vraisemblablement poser ses valises.

Selon plusieurs médias italiens, dont Tuttosport et la Gazzeta dello Sport, CR7 aurait d'ores et déjà passé sa visite médicale à Munich, soit pratiquement dès la sortie de route du Portugal face à l'Uruguay (1-2) lors du Mondial. Ces mêmes journalistes expliquent également que le meilleur buteur de l'histoire du Real Madrid cherche une maison depuis plusieurs semaines. Mais il n'y pas que de l'autre côté des Alpes qu'il faut chercher à décortiquer ce potentiel transfert retentissant.

Mal aimé à Madrid, un comportement de diva avec les dirigeants

Mécontent de ne pas être l'égal de son rival Lionel Messi en terme de rémunération, Cristiano Ronaldo a mis la pression sur Florentino Perez, son président, pour obtenir des émoluments annuels dingues.

On parle de 80 millions d'euros, soit quasiment la même chose que l'Argentin à Barcelone. Une attitude très critiquée pour quelqu'un qui a prolongé il y a seulement quelques mois jusqu'en 2021 pour un salaire avoisinant les 21 millions d'euros par an. De plus, Cristiano Ronaldo aurait assez mal perçu le fait que le Real Madrid ne lui paye pas son amende fiscale (18,8 millions d'euros), au contraire de Barcelone qui n'a pas hésité à le faire pour Messi, même si le montant n'est pas vraiment similaire (4 millions d'euros).

De plus, le journaliste toujours bien renseigné Fred Hermel explique que les supporters madrilènes n'apprécieraient pas tant que ça le joueur. Il aurait même confié un jour à Hermel "Je marque 50 buts, ils sont obligés de m'aimer". Tout concorde et si la Juve est bien prête à mettre entre 100 et 120 millions d'euros, plus un salaire démentiel, Cristiano Ronaldo quittera la Casa Blanca.