Les départs continuent d'affluer depuis le Real Madrid durant ce Mercato estival. Certaines recrues sur la sortie marquent moins les esprits que d'autres, elles laissent derrière elles des places vides pour de nouveaux prétendants. C'est le cas aujourd'hui de Théo Hernandez, très jeune défenseur de tout juste 20 ans. Le footballeur, qui a signé depuis Alaves alors qu'il était prêté par l'Atlético Madrid [VIDEO], n'a franchement pas convaincu le staff espagnol de le conserver dans ses rangs.

Vers la recherche d'une nouvelle doublure ou d'un nouveau défenseur à Madrid ?

Le jeune international tricolore aurait dû être la doublure de Marcelo dans la zone défensive.

Malheureusement pour lui, ses performances durant treize rencontres de Liga ont été loin de réconforter Zinédine Zidane [VIDEO]quant à sa place dans l'effectif. Pourtant fraîchement sorti d'Alaves à la fin de sa période de prêt, ce footballeur était plein d'avenir. Son transfert avait même été d'environ 26 millions d'euros il y a un an, affirmant la grande estime qu'avait la Casa Blanca à son égard.

Les informations de Marca sont claires à ce sujet : le Real Madrid aurait décidé de laisser filer le joueur hors de la capitale espagnole, mais pas totalement. En effet, le journal ibérique précise dans ses colonnes que la direction madrilène souhaiterait qu'Hernandez soit transféré avec une option de rachat, ou qu'il soit directement prêté à un club intéressé. Une manière pour eux de pouvoir remettre la main sur ce défenseur en cas de nécessité.

Une attente bénéfique pour les Madrilènes dans ce dossier

Aux termes de ses trois premières saisons dans l'élite, la carrière du jeune Français ne fait que commencer. Invisible dans le camp colchoneros et très présent du côté d'Alaves, Théo Hernandez restera sous le regard du Real, qui préfère attendre de le voir évoluer avec d'autres couleurs avant de définitivement se positionner pour son cas. Pour le moment, aucun club ne s'est manifesté pour le reprendre, mais cela ne saurait tardé.

Maintenant que ce nouveau dossier est réglé, la direction merengue peut se pencher sur les différentes affaires en cours. De nombreux cas doivent encore être traités, qu'ils concernent le front offensif, le milieu de terrain, ou davantage la défense du club. L'été est encore long pour les Espagnols, qui vont devoir évoluer sans Cristiano Ronaldo à la rentrée, pour la première fois depuis neuf ans.