À un mois de la fermeture du Mercato, l'OM espère ne pas revivre le même scénario que l'an passé. Le club, dépassé par la tournure inattendue du marché des transferts, avait réagi en catastrophe pour enrôler Kostas Mitroglou. Pour éviter de reproduire cette même erreur, les dirigeants marseillais ont, cette fois-ci, travaillé bien plus en amont, notamment sur le dossier qui anime la cité phocéenne, Mario Balotelli. Le contact est certes noué depuis fin mai, mais aucune avancée majeur n'est à signaler.

Olivier Giroud dans le viseur

Balotelli s'est mis d'accord avec Marseille sur la durée de contrat (trois ans) et la rémunération (600,000 euros mensuels, plus gros salaire de l'histoire du club).

Reste maintenant à trouver cet accord tripartite qui pose problème [VIDEO]. L'OM et Nice se renvoient la balle, tandis que la gourmandise de Mino Raiola, l'agent de l'Italien, est trop grande pour les Provençaux. Il souhaite une commission de plusieurs millions d'euros, ce que refuse, pour le moment, de lui céder Jacques-Henri Eyraud.

Devant la complexité de la situation, l'OM a donc réactivé d'autres pistes afin de ne pas se retrouver le bec dans l'eau si l'international transalpin venait à leur filer entre les doigts. Le nom de Moussa Dembele a été évoqué, mais il y a surtout un autre joueur qui fait particulièrement réagir depuis quelques jours. Déjà courtisé par Marseille l'an dernier, Olivier Giroud serait le plan B de la direction.

Un cas tout aussi onéreux

À 31 ans, le champion du monde se retrouve dans une impasse à Chelsea.

Désiré par Antonio Conte, il ne fait, en revanche, pas partie des plans du nouvel entraîneur des Blues, Maurizio Sarri. L'arrivée très probable de Gonzalo Higuain devrait le pousser définitivement vers la sortie. Mais l'OM n'est pas seul sur ce dossier puisque l'Atletico Madrid serait également intéressé [VIDEO] par le profil de l'ancien Gunner. Et, surtout, l'opération n'aura rien d'une promenade de santé, bien au contraire. Il faudra tout d'abord convaincre Olivier Giroud de retrouver la Ligue 1, ce qu'il n'était pas disposé à faire il y a un an. Viennent ensuite les détails financier de cette éventuelle transaction.

L'Equipe révèle que l'indemnité de transfert pourrait se situer aux alentours des 15 millions d'euros, soit cinq de plus que pour Mario Balotelli. Concernant son salaire, il devra se situer dans les hautes sphères du club, en compagnie de Dimitri Payet et Luiz Gustavo (500,000 euros mensuels). Là encore, on est très proches des émoluments demandés par Balotelli. Reste à connaître l'avis de Rudi Garcia sur l'aspect sportif. Est-il plus favorable à l'arrivée d'un joueur au caractère imprévisible ? Ou bien va-t-il privilégier un élément souvent critiqué mais qui a su répondre partout où il est passé ?