La ville Rose veut se doter de ce qu'il y a de mieux durant ce Mercato estival. Le groupe emmené par Alain Casanova, qui a terminé dix-huitième au classement de Ligue 1 [VIDEO] la saison dernière, veut cette fois-ci faire bonne impression durant le marché des transferts. Pour cela, plusieurs postes vont devoir être revu, notamment au niveau de la défense. Outre la zone protectrice des Violets, le milieu de terrain va également devoir subir de sérieux changements, afin d'aborder au mieux la saison à venir. A ce propos, la piste Jordan Ferri, qui ne date pas d'hier, a des chances de connaître une conclusion positive pour le TFC.

Nouvelle tentative dans le dossier Ferri après un an d'attente

Le mercato d'été 2017 aurait pu être celui de l'arrivée du footballeur dans le camp toulousain.

Mais à ce moment-là, les négociations entre Jean-Michel Aulas et Oliver Sadran, les présidents respectifs de l'Olympique Lyonnais et du Toulouse FC, n'avaient pas pu aboutir à la signature d'un contrat. Dès lors, aucune nouvelle approche n'avait été faite, du moins jusqu'à aujourd'hui. Rien de concret n'a été entrepris cette année, mais les discussions devraient être de nouveau d'actualité entre les deux clubs, à en croire les dernières informations de Manu Lonjon, journaliste pour Yahoo Sports.

Selon lui, Toulouse aurait à nouveau "pris la température" afin de voir si une entente avec le camp Lyonnais pouvait bientôt voir le jour. En grand besoin de renforts pour son milieu de terrain, la direction du Téfécé pourrait obtenir ce joueur, mais non sans complications. De nouvelles informations à ce sujet devraient parvenir dans la presse d'ici quelques jours.

D'ici là, la tension va rester palpable chez les Violets, qui veulent connaître un regain de puissance après avoir évité de justesse la relégation en Ligue 2.

Un footballeur apprécié par la direction de l'équipe

Jordan Ferri n'a pas encore mis les pieds à Toulouse qu'il n'a déjà plus rien à prouver au club. Très apprécié par Pascal Dupraz l'année dernière, l'ancien coach avait tout fait pour recruter définitivement la pépite lyonnaise. Mais lors de ce mercato [VIDEO]2017, le principal sujet de discorde avait porté sur la nature du transfert.

Alors que le TFC souhaitait seulement un prêt du joueur, l'entente des Gones ne l'avait pas entendu de cette oreille, et avait imposer un achat à hauteur de quatre millions d'euros. Le calme après la tempête va-t-il suffire à changer la donne entre les deux groupes français ? Les Violets restent pour le moment convaincus que cette nouvelle affaire mercato va pouvoir se terminer sur une note positive.