L'heure est au bilan du côté de l'Olympique de Marseille [VIDEO]. Le groupe français, tantôt timide et tantôt très actif sur le marché des transferts, a dû s'imposer durant le mois d'août afin de mettre la main sur Nemanja Radonjic puis Kevin Strootman. Après l'échec du dossier Mario Balotelli, les fans du club pensaient que la piste du "grand attaquant" devait être mise aux oubliettes, mais il n'en fut rien. Le dossier Dembélé s'ouvra donc, avec de grands espoirs et beaucoup d'incertitudes.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

Mais là encore, l'échec fut grand. Pour leur dernière tentative du Mercato estival, les Marseillais ont choisi de sonder Moise Kean. Le jeune attaquant de la Juventus, de tout juste 18 ans, a été directement contacté par Rudi Garcia.

Marseille subit un nouvel échec dans le dossier Kean

Le club turinois est formel : Moise Kean ne sortira pas de la Juventus cet été. La direction italienne ferme donc la porte à un possible achat et même à un prêt de sa jeune recrue. Les informations relatives à ce sujet ont été diffusées par L'Equipe, qui évoque dans ses colonnes un souhait de Massimiliano Allegri, le coach, de conserver son attaquant en vue de la saison à venir. Ce nouvel échec vient s'accumuler sur la liste des dossiers que l'OM n'a pas pu conclure durant la période estivale.

Cependant, même si l'option Kean ne peut pas se concrétiser dans l'immédiat, l'Olympique de Marseille [VIDEO] pourrait tenter sa chance plus tard, par exemple durant le mercato d'hiver. Une source issue du club aurait même confié : "On a regardé sérieusement cette piste. On y reviendra peut-être en janvier". Rudi Garcia apprécierait davantage les qualités footballistiques de Moise Kean que celles de Moussa Dembélé.

Une saison mal amorcée par les Marseillais, un attaquant toujours attendu

Cet été, l'attaque n'a pas encore bénéficié d'un coup de polish de la part de la direction. L'entente phocéenne, attendue au tournant après sa finale de Ligue Europa perdue contre l'Atlético Madrid, ne va donc pas apporter de sérieux changements dans cette zone de jeu. Le dossier Mario Balotelli, qui semblait le plus à même de se concrétiser, n'aura finalement rien donner pour eux.

La reprise du championnat est pour le moment douloureuse pour la formation de Frank McCourt. Le club phocéen va devoir montrer un autre visage lors du match à venir contre l'AS Monaco, alors que les trois premières rencontres de Ligue 1 se sont soldées sur un trio victoire - égalité - défaite.