Le Real Madrid veut prouver au monde qu'il est capable de gagner même sans Cristiano Ronaldo. L'attaquant portugais, parti vers la Juventus il y a plus de deux mois, ne manque pas dans le onze de Julen Lopetegui. En effet, la Casa Blanca est actuellement seconde de la Liga, avec trois victoires et un match nul. Karim Benzema et Gareth Bale, qui avaient du mal à s'imposer lorsque Ronaldo était là, peuvent maintenant librement s'exprimer sur le terrain.

Et maintenant que les deux compères ont le champ libre en attaque, ils comptent bien enchaîner les performances, comme l'a indiqué Karim Benzema dans un entretien accordé à AS.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Real Madrid

D'après lui, le Real sera toujours le favori de la Ligue des Champions, avec ou sans Ronaldo.

Le Real en route pour un quatrième sacre ?

Le meilleur buteur de la sélection merengue [VIDEO] ne s'est pas envolé en Italie uniquement afin de renforcer la Juventus.

Si Massimiliano Allegri a souhaité convaincre CR7 de rejoindre la Série A, c'est également pour pouvoir partir à la conquête de la Ligue des Champions. Le cador d'Italie, qui a terminé sa course en quarts de finale la saison dernière, éliminé justement par le Real de Ronaldo, entend prendre sa revanche cette année.

Mais Karim Benzema ne voit pas les choses de la même manière. En effet, l'international tricolore pense quant à lui que la Maison-Blanche peut décrocher un quatrième titre consécutif dans la plus prestigieuse des compétitions européennes : "Si je dois dire un favori, ce sera toujours le Real Madrid. Dans ce club, l'objectif est toujours de tout gagner et de bien jouer", explique le footballeur auprès d'AS. Leur premier match, à domicile face à l'AS Rome, va devoir être bien négocié.

Une équipe incapable de survivre sans Ronaldo ?

Certaines voix se sont déjà élevées pour revenir sur le transfert de Ronaldo. Ivan Rakitic, milieu de terrain au FC Barcelone, pense que le Real Madrid [VIDEO] reste bon pour le moment, et que les joueurs sont préparés à jouer sans le meilleur buteur de la sélection merengue. Rivaldo, quant à lui, se montre plus prudent, en affirmant que le club parvient à avancer, mais pourrait regretter ce soutien offensif dans les matchs à très grands enjeux.

Quoiqu'il en soit, avec son message, Karim Benzema entend mettre tout le monde d'accord. Le natif de Lyon, qui est en grande forme en ce début de saison, veut prouver que le triple champion d'Europe en titre peut s'affranchir de sa "Ronaldo dépendance" et peut continuer à gagner cette année autant que les autres.