La formation de Frank McCourt est connue pour avoir un public très impliqué dans la vie du club et ses évolutions. Vingt-cinq ans après la conquête de la Ligue des Champions, la cité phocéenne [VIDEO] attire de plus en plus de soutiens de par le monde. Et comme chaque grande équipe soutenue par plusieurs centaines de milliers de personnes, l'OM doit également faire face aux ultras, qui se mêlent aux autres fans durant les matchs. Ces supporteurs, qui causent généralement des déboires durant les rencontres, sont souvent réprimandés.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

Et aujourd'hui, c'est une plainte qui a été déposée par le club marseillais contre un membre des Fanatics.

Un jeune homme visé par une plainte, les supporteurs accusent le coup

Les principaux groupes de l'Olympique de Marseille peuvent parfois causer des dégâts dans les gradins.

Afin de se prémunir de cela, des contrôles sont effectués à l'entrée du stade afin d'éviter notamment la projection de fumigènes. C'est ce qui s'est passé lors de la seconde journée de Ligue 1 face à Nîmes. Au moment de rentrer dans l'enceinte du stade des Costières, un jeune supporteur de l'OM a été arrêté pour avoir tenté de faire entrer un fumigène.

Suite à cela, une plainte nominative a été déposée par la formation de Frank McCourt, ce que les Fanatics ne supportent pas. Le groupe de fans de l'OM a ainsi diffusé une banderole durant la rencontre contre Guingamp il y a deux jours, où il était inscrit "Porter plainte contre ses propres supporters ? Honteux ! Sans nous vous n'êtes rien". La tension reste palpable depuis cet incident survenu en août, alors que l'UEFA vient de restreindre l'accès au Vélodrome pour certaines rencontres de Ligue Europa.

Les supporteurs, l'ingrédient manquant de la Ligue Europa 2019

C'est un mauvais temps pour Marseille [VIDEO] sur le plan des soutiens. En effet, le groupe phocéen ne pourra pas compter sur ses plus fervents supporteurs lors de la première rencontre de Ligue Europa face à l'Eintracht Francfort. L'instance de Football a décidé que le match se passerait à huis clos. D'autres confrontations vont également faire l'objet d'un huis clos partiel ou complet durant cette compétition.

Les choses ne s'arrêtent pas là pour les marseillais, car ces derniers vont devoir verser 100 000 euros d'amende à l'Olympique Lyonnais à cause des incidents survenus au Groupama Stadium lors de la finale de Ligue Europa. Face à l'Atlético, les olympiens avaient dû évoluer sous un épais écran de fumée, ce qui n'avait pas manqué de susciter des réactions.