Rudi Garcia sait qu'il a frappé très fort en recrutant Kevin Strootman depuis l'AS Rome. L'entraîneur de cinquante-quatre ans, qui devait absolument mettre la main sur un milieu de terrain de poids dans les derniers jours du Mercato estival, est parvenu à finalement mettre la main sur Kevin Strootman contre un chèque de vingt-cinq millions d'euros.

Cette dépense, qui a déjà été quelque peu amorti après la très bonne prestation du joueur face à l'AS Monaco, était nécessaire afin d'apporter des changements à l'OM. Alors que la piste du "grand attaquant" n'est pas encore finalisée, les olympiens savent qu'ils détiennent, en attendant, un joueur de poids pour leur groupe.

Strootman au service de Rudi Garcia et de l'OM

Le natif de Nemours savait qu'il ne pouvait pas se tromper en engageant Kevin Strootman. En effet, le coach de l'Olympique de Marseille connait le milieu de terrain depuis des années, car il l'a déjà vu à l'oeuvre lorsqu'il entraînait la Louve. Désormais sous de nouvelles couleurs, le natif de Ridderkerk est attendu au tournant, mais promet d'ores et déjà de grandes choses. Boudewijn Zenden [VIDEO], ancien membre de l'OM, a accepté de revenir sur ce transfert, et notamment sur le bénéfice apporté à Florian Thauvin et Kevin Strootman grâce à l'arrivée de ce footballeur.

Pour La Provence, l'homme de quarante-deux ans s'est ainsi expliqué : "Il peut permettre d'économiser des joueurs tels que (Florian) Thauvin [VIDEO] ou (Dimitri) Payet, en les dispensant d'efforts supplémentaires".

D'après lui, Kevin Strootman est l'un des rares compétiteurs a tout le temps projeter le ballon "vers l'avant" et non sur les côtés ou en retrait. Cette pratique permettrait ainsi à Thauvin et Payet de rester plus de temps près des cages adverses, ce qui les rendraient d'autant plus dangereux.

Une pépite inestimable pour l'OM

Jusque-là, Kevin Strootman n'a pas manqué d'éloges. Le footballeur de vingt-huit ans, très bien accueilli, doit encore s'acclimater au championnat français. Sa première sortie face à Monaco a été très bien négociée, mais les supporteurs phocéens attendent désormais de voir le joueur au stade Vélodrome, où il a lui-même hâte de jouer, comme il l'a récemment déclaré.

Son transfert à l'AS Rome, qui a provoqué de la tristesse dans les rangs des fans Giallorossi ainsi qu'auprès de certains de ses ex-coéquipiers, semble maintenant appartenir au passé. Le milieu de terrain devrait avoir un rôle central dans la conquête du podium de Ligue 1 cette année.