Pour sa première apparition avec l'équipe de France pour le compte de la première journée de la Ligue de Nations, Alphonse Areola a été plus que brillant, réalisant quelques arrêts importants pour préserver le point du match nul [VIDEO] face à l'Allemagne [VIDEO].

Sur les quatorze champions du monde qui ont joué face à l'équipe allemande ce jeudi à l'Allianz Arena, Areola a été le seul joueur à ne pas avoir disputé la moindre minute lors de la Coupe du Monde en Russie. Et pour le moins que l'on puisse dire, le portier du Paris Saint-Germain s'est montré digne du statut de champion du monde.

Six arrêts importants, du jamais vu depuis longtemps

Alors qu'il attendait sa première cape avec les bleus depuis trois ans, il a multiplié les arrêts magnifiques, sauvant à lui tout seul le point du match nul des français.

De son propre aveu, il déclare avoir pu rester concentré et faire les bons choix tout au long de la rencontre : "C'est vrai que j'ai pu être sollicité tout au long du match. J'ai réussi à rester concentré et faire les bons choix, c'est important pour une première". Si la première mi-temps a plutôt été tranquille, en seconde période, le portier a été assailli.

L'habituel gardien du Paris Saint-Germain a du s'interposer d'abord du pied droit, sur un bon centre devant la cage de Werner (57ème), il a sorti, huit minutes plus tard, une horizontale spectaculaire sur une reprise de volée à l'entrée de la surface de Reus. Ensuite, il a du faire une belle parade sur une frappe de Mats Hummels (72ème) et dans la foulée il a du être attentif sur un centre-tir de Thomas Müller qu'il sort en corner. Sur celui-ci, il a pu réaliser un arrêt de grande classe, d'une main, sur une tête de l'allemand Matthias Ginter.

Aréola, en bleu depuis l'âge de 15 ans

Depuis l'âge de 15 ans, Alphonse Aréola, qui est né le 27 février 1993 du côté de Paris, est en équipe de France. Des - 16 aux espoirs, aucune sélection de jeunes n'a pas se passe du gardien. D'ailleurs, Didier Deschamps fait appel à lui très tôt (la première fois en octobre 2015, à 23 ans) quand celui-ci se trouve du côté de Villareal pour trouver du temps de jeu, loin du Paris Saint-Germain [VIDEO].

De retour dans son équipe de coeur, il est ensuite prêté une première fois à Lens, en ligue 2, puis à Bastia en Ligue 1. Après les trois prêts, il retrouve une place de numéro un devant l'Allemand Kevin Trapp lors de la saison 2016-2017 puis cette saison, il est en concurrence avec Gianluigi Buffon.