Hier soir à Munich, l'équipe d'Allemagne accueillait l'équipe de France pour un match de Ligue des Nations [VIDEO], toute nouvelle compétition destinée à remplacer les matchs amicaux. La Mannschaft sort d'une coupe de monde ratée et d'une élimination prématurée au premier tour pendant que les Bleus étaient sacrés champions du monde après leur victoire 4-2 en finale face aux Croates. Didier Deschamps a reconduit le même groupe hormis Lloris et Mandanda, tous les deux blessés. Aréola a débuté, hier, dans les buts français.

Des Bleus en manque de rythme

C'est l'équipe allemande qui met le pied sur le ballon dès l'entame de la partie même si l'équipe de France garde ses habitudes de l'été et reste bien compacte.

Ces derniers essaient de refaire surface dans le sillage d'un Hernandez [VIDEO] en jambes mais l'Allemagne domine. Avec Kroos en métronome, les locaux se créent les premières occasions qui n'inquiètent pas vraiment les Bleus mais qui permettent au jeune portier parisien de se mettre dans l'ambiance. Le match manque nettement d'intensité mais finit par s'emballer un peu en fin de première mi-temps avec les occasions de Giroud et Mbappé, bien contrôlées par Neuer.

Le score à la mi-temps est de 0-0 après 45 minutes assez pauvres en occasions avec des allemands sur la retenue et des français sûrement en manque de rythme.

Pour sa première, Aréola se montre décisif

Les français reprennent la deuxième mi-temps avec de meilleures intentions et Neuer doit sortir une belle parade sur un tir de Griezmann suivant un beau mouvement collectif. La France est plus entreprenante, Kanté est omniprésent, Mbappé remuant et Pavard plus actif sur son côté. Griezmann tente à nouveau sa chance mais sa frappe trouve encore les gants du gardien allemand.

Après ça, c'est le show Aréola qui débute. Une première parade sur un beau tir de Reus, une deuxième après une contre-attaque allemande finissant sur Hummels, puis une troisième vraiment somptueuse à une main sur une tête à bout portant de Ginter. L'habituel troisième gardien des Bleus a sauvé l'équipe.

L'Allemagne continue de dominer sans trouver de faille malgré la bonne entrée de Gundogan et la France est en difficulté physiquement.

Les entrées de Dembélé, Fékir et Tolisso ne changent pas le sort de ce match qui se termine sur un score de 0-0. La Mannschaft n'a pas su mettre à profit sa domination dans le jeu et les Français peuvent s'estimer heureux du résultat, obtenu en grande partie grâce au très bon match d'Aréola qui a honoré sa première sélection dignement.