L'Olympique de Marseille aurait pu signer son grand retour en Ligue Europa hier soir par un succès. Le club phocéen, qui a affronté l'Eintracht Francfort dans un Vélodrome complètement vide, n'a pas réussi à maintenir son avantage plus d'une mi-temps. En effet, les hommes d'Adi Hutter ont réussi à revenir au score dès le début de la seconde période, pour finalement s'imposer dans les derniers instants du match. Mais le second but allemand aurait largement pu être évité. En effet, Nemanja Radonjic a donné sans le vouloir l'occasion à l'adversaire de passer devant au score. Interrogé à ce sujet, Rudi Garcia [VIDEO] refuse d'accabler ce nouveau venu.

Garcia évoque une défaite collective face à l'Eintracht Francfort

Suite à cette mauvaise entrée en matière, l'entraîneur a tenté de nuancer cette défaite auprès de ses joueurs. Le coach olympien, qui est revenu sur cette rencontre face aux journalistes, a notamment évoqué un échec collectif : "On aurait pu aussi rattraper cette mauvaise passe, il n'y a pas que ça [...] ce n'est pas ça qui nous a empêché de marquer en première période ou de prendre l'avantage en deuxième".

Cette mauvaise passe dont parle Rudi Garcia [VIDEO], c'est celle qu'a faite Nemanja Radonjic à destination de Dimitri Payet, mais qui n'a pas aboutie. En effet, la transversale du jeune joueur serbe a atterri dans les pieds de Simon Falette, qui n'a eu qu'à remettre le ballon à son coéquipier Luka Jovic.

Ce dernier transformera cette occasion en but à la 89ème minute. Entrée en jeu un peu plus d'un quart d'heure plus tôt à la place de Lucas Ocampos, Radonjic n'a pas réussi à se montrer décisif durant son temps de jeu. Pire, sa relance est à l'origine du second but allemand.

Une copie à revoir pour Marseille avant le choc contre Lyon

La défaite sera difficile à encaisser pour les olympiens, mais ces derniers vont devoir se reprendre très vite. En effet, l'OM se projette déjà sur sa prochaine rencontre face à l'Olympique Lyonnais pour la sixième journée de championnat. Cette confrontation au sommet intervient alors que les Gones ont créé l'exploit face à Manchester City en s'imposant 2-1 en Ligue des Champions.

Actuellement second de Ligue 1, à quelques longueurs du Paris Saint-Germain et juste devant le LOSC, l'Olympique de Marseille sait qu'il lui sera difficile de conserver cette place dans le top 3 français. Lyon, de son côté, compte bien repartir de l'avant après un début de saison très moyen.