Ce quatrième match de Ligue 1 s'annonçait déjà décisif pour l'Olympique de Marseille. Après avoir fait un trio victoire - défaite - nul, les hommes de Rudi Garcia devaient renverser la vapeur, ceci afin de revenir en très grande forme au cœur du championnat français. Après le match, l'entraîneur de l'OM a expliqué les différentes facettes de son coaching gagnant face au groupe de Leonardo Jardim. Le natif de Nemours est notamment revenu sur la non-titularisation de Florian Thauvin, pourtant jugé comme étant un des indispensables du groupe marseillais.

Garcia a tenté le tout pour le tout afin d'obtenir une victoire

Après avoir déçu leurs supporteurs, les membres de l'Olympique de Marseille se devaient de réagir de la meilleure des manières face à Monaco hier soir.

La première mi-temps a été en faveur des olympiens, qui ont marqué un but dans les arrêts de jeu. Mais le début de la seconde période a été marqué par deux erreurs d'Adil Rami à cinq minutes d'intervalle. Ces deux "fautes professionnelles" d'après le joueur de trente-deux ans, n'ont pourtant pas fait dévier l'OM de la victoire au terme des quatre-vingts dix minutes de jeu. Et Florian Thauvin fut l'un des grands acteurs de ce succès au Stade Louis-II.

"Il n’a pas 90 minutes dans les jambes. Je voulais qu’il entre et qu’il fasse la différence en étant frais. [...] Entrer et être décisif, c’était le scénario prévu". Tout était donc déjà en place avant le début de la rencontre entre l'équipe de Leonardo Jardim et celle de Rudi Garcia [VIDEO]. La non-titularisation de cet attaquant n'était pas une "mise en touche" de la part de son coach, mais bien une stratégie afin de parvenir à faire déjouer leurs adversaires.

Ce "coup de poker" a porté ses fruits, car Thauvin a inscrit le but de l'égalisation à un quart d'heure de la fin.

L'OM enfin relancée dans le championnat français ?

Après les trois premières rencontres de Ligue 1, qui se sont soldées par un trio victoire - défaite - égalité, l'Olympique de Marseille [VIDEO] se devait de réagir. La très lourde défaite 6-1 subie il y a tout juste un an face à ces mêmes Monégasques était évidemment dans toutes les têtes, mais le groupe de Rudi Garcia est passé outre et a proposé du très beau jeu.

Quoiqu'il en soit, la place de Florian Thauvin au sein de l'effectif n'est pas remise en question, au même titre que celle de Kostas Mitroglou et de Valère Germain. Les deux hommes, buteurs hier soir, veulent continuer sur leur lancée.