Rudi Garcia n'a pas changé de version depuis la fin du mercato estival : l'Olympique de Marseille doit pouvoir compter sur Valère Germain et Kostas Mitroglou sur le front offensif. Les deux footballeurs, qui ont pratiqué du très bon Football face à l'AS Monaco (victoire 3-2), entretiennent cependant une rivalité constante pour être le meilleur attaquant de l'OM. Interrogé à ce sujet après la rencontre, Valère Germain a confirmé une concurrence avec l'international grec.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

Mais pour lui, cette défiance avec son compère en attaque est "saine". Reste maintenant à savoir si un des deux joueurs sera privilégié par Rudi Garcia dans le onze de départ.

Un nouveau duel Mitroglou - Germain pour la saison à venir ?

La venue d'un grand attaquant à l'Olympique de Marseille [VIDEO] n'est pas encore effective. Pour le moment, la direction marseillaise doit donc tenir sur Kostas Mitroglou et Valère Germain au coeur de la zone offensive. Les deux joueurs, buteurs héroïques face à Monaco, ont réussi à prouver leur valeur et leur place de premier ordre. A ce sujet, Germain s'est exprimé en zone mixte : "La concurrence ? Il n’y a aucun problème là-dessus. On a tous les deux envie de jouer, c’est sûr" avant de rajouter : "mais la concurrence est saine. C’est le plus important".

Aucun duel n'est donc à prévoir entre les deux footballeurs durant l'exercice 2018/2019, même si Kostas Mitroglou, qui sort de son meilleur match à l'Olympique de Marseille [VIDEO] d'après les supporteurs et les journalistes, pourrait rapidement prendre l'ascendant sur son homologue français, auteur quant à lui du but de la victoire.

Garcia attend de voir l'évolution de la situation pour faire un choix

Désormais, Rudi Garcia a toutes les cartes en main pour choisir si Mitroglou et Germain doivent garder une place de premier ordre au sein de l'écurie phocéenne. Engagés il y a un an, l'un depuis Benfica, l'autre depuis l'AS Monaco, ces deux joueurs n'ont pour l'instant pas totalement convaincu le staff et les fans de l'OM de leur place dans ce club.

Avec neuf buts en trente cinq rencontres pour l'ancien du Rocher, et neuf buts en dix neufs rencontres l'année passée pour le grec, la tendance pourrait soit continuer soit s'inverser.

Après les achats de Caleta-Car, Radonjic et Strootman, les olympiens savent qu'ils vont devoir vendre un ou plusieurs joueurs lors du prochain mercato, afin d'avoir de nouvelles liquidités et ainsi se permettre de mettre la main sur de nouveaux cadres.