Le constat est clair : le Paris Saint-Germain [VIDEO] ne semble pas encore être au top niveau pour pouvoir défier et battre l'une des meilleures formations d'Europe. Le groupe de Thomas Tuchel, qui a entamé cette édition 2019 de la Champion's League avec toujours autant d'entrain, vient de buter sur son premier obstacle en s'inclinant face à Liverpool dans le fief des Reds. Tandis que les hommes de Jurgen Klopp ont rendu une bonne copie et ont "jouer avec leur coeur" comme l'a indiqué le coach allemand, c'est tout autre chose du côté de Paris.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Thomas Meunier, qui a marqué le 2-1 juste avant la mi-temps, est revenu sur cette rencontre sur les ondes de RMC Sport.

Meunier défend Neymar, et appelle à un jeu plus collectif en attaque

Les critiques ne se sont pas faîtes attendre suite à la nouvelle désillusion du PSG en première journée de Ligue des Champions.

Le ténor de Ligue 1, impeccable en championnat jusque-là, n'a pas réussi à sortir le grand jeu face au dernier finaliste de la Champion's League. Face à cela, Thomas Meunier a décidé de se livrer, en parlant notamment du match de Neymar. Le footballeur admet que son coéquipier a connu des difficultés durant la rencontre, mais explique cela par le rôle de premier plan qu'il doit jouer dans cette équipe.

"Il ne faut pas oublier que Neymar est maintenant l'homme à abattre. Ce n'est pas toujours évident pour lui de faire la différence", expliquera-t-il au micro de RMC Sport. Mais le Diable Rouge de 27 ne s'arrête pas là, car il a aussi voulu faire passer un message à la "MCN", le fameux trio d'attaquants Mbappé [VIDEO] - Cavani - Neymar : "Il ne faut pas penser à la MCN il faut penser au PSG, la jouer en équipe, collectivement."

L'aspect collectif, le gros manque du PSG en Champion's League

Cet avis rejoint celui de Christophe Dugarry.

Le consultant sportif s'est montré très incisif suite aux matchs du champion de France. En effet, ce dernier a expliqué que les joueurs du Paris Saint-Germain "se regardent jouer" et n'ont pas de sens collectif.

Et c'est justement la force collective et non les individualités qui ont fait que Liverpool a remporté ce match. Thomas Tuchel, qui reconnaît que son onze a été en difficulté par moment, va devoir faire de Paris une véritable équipe soudée sur le terrain. Le travail de l'ancien coach de Dortmund ne fait que commencer, mais promet d'être énorme. Lors de leur prochaine rencontre, face à l'Etoile rouge de Belgrade, Paris va devoir montrer un autre visage pour pouvoir enfin ravir ses supporteurs.