Ces dernières années, le Paris Saint-Germain [VIDEO] a eu beaucoup de mal à véritablement s'imposer lors des grands rendez-vous européens. Afin de régler ses problèmes, la direction a décidé de frapper fort en recrutant Neymar au FC Barcelone à l'été 2017. Il s'agissait alors du transfert le plus cher de l'histoire, avec une dépense de 222 millions d'euros. Mais après une saison sous les couleurs du PSG, le bilan est plutôt mitigé pour le footballeur de 26 ans. S'il est très décisif en Ligue 1, il n'a pas su porter son équipe pour le moment en Ligue des Champions, notamment face au Real Madrid.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Mais cette année, qui doit être celle du changement, le numéro 10 de l'équipe de Thomas Tuchel montre une certaine réticence à accumuler les efforts d'après Christophe Dugarry.

Christophe Dugarry charge Neymar

La contre-performance du Paris Saint-Germain contre Liverpool le 18 septembre dernier a permis de mettre en lumière les principaux problèmes du club, et notamment l'individualisme dont a fait preuve le trio d'attaquants. Neymar, grandement attendu au tournant pour ce rendez-vous européen, n'a pas su être présent, d'après plusieurs journalistes et commentateurs sportifs.

Christophe Dugarry, consultant sportif, fait partie de ceux-là. Il a donné son point de vue sur les ondes de RMC Sport suite à la sixième journée de Ligue 1 entre le PSG et le Stade Rennais : "Cet immense joueur est en train de gâcher son passage à Paris parce qu’il n’a pas le minimum : courir, transpirer, faire les efforts pour ses partenaires". Pour Dugarry, Neymar ne veut pas défendre.

Un trio offensif qui se cherche encore au PSG

La concurrence est très rude au Paris Saint-Germain. Les trois joueurs phares de la zone offensive, Neymar, Edinson Cavani et Kylian Mbappé, constituent l'attaque la plus chère d'Europe. Pourtant, celle qui est surnommée la "MCN" est montrée du doigt depuis la défaite face aux Reds de Jurgen Klopp en première journée de Ligue des Champions.

La presse sportive a notamment retenu le fait que Cavani ait été quelque peu en retrait dans ce trio de choix. Selon Jean-Pierre Papin [VIDEO], Ballon d'Or 1991, ces trois joueurs ne sont pas "des héros, mais des égos". Le PSG va devoir corriger le tir rapidement dans cette Ligue des Champions. Paris est donc déjà attendu par ses supporters en vue de la rencontre contre l'Etoile rouge de Belgrade, le 3 octobre prochain. Cette fois, ils souhaitent un long parcours pour leur club en Ligue des Champions.