Le Real Madrid est-il sur le point de perdre les pédales ? Actuellement second en championnat avec quatre victoires et un nul au compteur, le groupe de Julen Lopetegui part sur de très bonnes bases pour cet exercice 2018/2019. L'absence de Cristiano Ronaldo [VIDEO] reste pour le moment au second plan, et tout semble aller au mieux pour le clan merengue. Leur très bonne entrée en Ligue des Champions face à l'AS Rome est également un témoignage de leur grande forme actuelle. Pourtant, un membre du club, Raphaël Varane, affirme que l'équipe va devoir rester unie, peu importe l'adversité. Le défenseur tricolore s'est exprimé à ce sujet, en évoquant notamment la difficulté de la Liga.

Un champion du Monde débordé par le calendrier du Real Madrid

La rentrée des footballeurs est effective depuis plus d'un mois, et les temps semblent durs pour le Real Madrid. C'est en tout cas le constat que dresse Raphaël Varane. Le défenseur de 25 ans, présent dans le club espagnol depuis maintenant neuf saisons, est revenu sur le dernier match de l'équipe face à l'Espanyol, en cinquième journée de Liga. Sur beIN Sports Espagne, le compétiteur a avoué que rien n'a été facile pour eux durant cette rencontre : "L'Espanyol a très bien joué, c'est une équipe qui a des atouts [...] Cela a été difficile, nous avons souffert". Au final, le Real Madrid s'est imposé par la plus petite des marges, un à zéro.

Dans la suite de son entretien à beIN Sports, le footballeur a également évoqué la situation actuelle du club, en soutenant que tout est fait pour aller de l'avant : "Nous jouons avec un style de jeu clairement défini, nous voulons toujours aller de l'avant".

Plus de deux mois après le départ de CR7 et plus de trois mois après celui de Zidane, la Casa Blanca conserve ses ambitions de grands titres européens.

La Maison-Blanche bientôt dépassée par tous les événements ?

Pourtant, les choses pourraient rapidement se gâter pour eux. Toujours selon Raphaël Varane [VIDEO], l'équipe doit faire face à un calendrier très resserré en ce moment, qui comporte la Liga, mais aussi la Ligue des Champions. "nous avons besoin de tout le monde", conclura le défenseur.

Durant la période estivale, le géant espagnol n'a pas mis la main sur un galactique capable de remplacer l'ex numéro 7 de l'équipe. Seul Mariano Diaz, de retour de l'Olympique Lyonnais, a eu droit de prendre place au cœur de la zone offensive. Pour le moment, il n'a joué qu'un des cinq matchs du Real en Liga cette saison.