Le temps est au règlement de compte après la défaite du Paris Saint-Germain [VIDEO]sur la pelouse d'Anfield. Cette première sortie ratée contre le dernier finaliste de la Ligue des Champions a remis en doute les capacités des parisiens à se montrer présents lors des matchs à très grands enjeux. Tandis qu'Antero Henrique et Thomas Tuchel entretiennent des relations distantes à cause d'un manque de recrutement durant le mercato estival, plusieurs voix se sont élevées pour évoquer la défaite face aux Reds de Jurgen Klopp. Aujourd'hui, c'est Pierre Ménès qui a tenu à faire son commentaire, sur un joueur en particulier. L'homme de 55 ans est revenu sur les propos tenu par Thomas Meunier concernant Neymar.

Ménès n'accepte pas les critiques de Meunier concernant Neymar

Le consultant sportif n'a visiblement pas du tout apprécié les commentaires du Diable Rouge de 27 ans à la sortie du match entre le Paris Saint-Germain et Liverpool. Selon ce spécialiste du Football, le défenseur n'avait pas le droit d'évoquer la petite performance de Neymar dans ce match, notamment en un contre un. Le natif de Sainte-Ode avait notamment expliqué que le numéro 10 du PSG n'avait pas réussi à faire la différence seul, et ce malgré tout son talent.

"Qui est-il pour attaquer Neymar de cette manière ? Qu’il défende déjà de son côté et après, il pourra parler", déclarera ainsi Pierre Ménès, avant de rajouter : "Ou alors, c’est le fait d’avoir marqué qui lui confère une forme de légitimité". Le ton est donné.

A son avis, Thomas Meunier n'avait pas à faire ce genre de déclarations publiques sur le match de l'attaquant brésilien, malgré que ce dernier ne se soit pas montré sous son meilleur jour à Anfield.

Ménès évoque le manque de solidarité du PSG

Dans sa réponse au défenseur de 27 ans, Pierre Ménès est également revenu sur ce qu'il pense être le principal problème du Paris Saint-Germain [VIDEO]. Selon le journaliste, le groupe francilien est divisé. Il ira même plus loin en affirmant que Thomas Meunier incarne lui-même ce manque de solidarité entre les joueurs : "Ses déclarations sulfureuses sur ses coéquipiers sont nuisibles. Je préfère que les mecs se disent les choses en interne", affirmera enfin Pierre Ménès.

Paris traverse une zone de turbulences depuis plusieurs jours. L'échec d'Anfield face à Liverpool a mis en lumière l'absence de grand recrutement durant le mercato estival, et notamment au milieu de terrain. L'individualisme du trio d'attaquants a également été pointé du doigt par la presse.