Le dossier Moussa Dembélé a tenu les supporters de l'Olympique de Marseille [VIDEO] en haleine durant les derniers jours du Mercato estival. Le jeune international espoirs tricolore, de tout juste vingt-deux ans, était dans le viseur des olympiens. Les choses semblaient se préciser de plus en plus, jusqu'à ce que l'OL fasse son apparition dans ce dossier. Les Gones ont peu à peu repris le dessus dans cette affaire, jusqu'à conserver une avance considérable. Finalement, Lyon a pu mettre la main sur le jeune attaquant, et ce au détriment du groupe de Rudi Garcia.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

Interrogé à ce sujet, Moussa Dembélé a justifié son transfert vers le club de Jean-Michel Aulas.

L'OM accuse le coup pour Dembélé, l'OL l'engage in extremis

Les marseillais étaient tout près d'un accord pour faire signer Moussa Dembélé [VIDEO] dans leurs rangs.

Mais le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, s'est montré plus persuasif. Après avoir déboursé vingt-deux millions d'euros dans les derniers instants du mercato d'été, les lyonnais ont finalement pu mettre la main sur l'international espoirs tricolore. En conférence de presse, Dembélé a expliqué pourquoi il a préféré l'OL à l'OM pour la suite de sa carrière.

"Il y avait un intérêt commun avec l’OL donc c’est le plus important. L’OL est un grand club, c’est un club avec une grosse exposition en Europe et même dans le monde. C’est le projet parfait". L'absence de l'Olympique de Marseille en Ligue des Champions, contrairement à son rival Lyonnais, a donc sérieusement pesé dans les débats pour s'attribuer ses services.

Marseille pas assez incisif pour convaincre Dembele et le Celtic ?

L'ancien joueur du Celtic Glasgow a dans le même temps confirmé, auprès des journalistes, les contacts avec l'OM.

Cependant, la première conclusion valable dans ce dossier est que les olympiens n'ont pas assez tenté de convaincre le français de signer chez eux. Au cours de son interview, le footballeur a notamment évoqué un intérêt prononcé de l'OM, mais qui n'a jamais réussi à aboutir. Andoni Zubizarreta et Jacques-Henri Eyraud auraient sans doute pu faire plus dans ce dossier, même si l'OL avait forcément plus d'arguments, notamment le fait de jouer la Ligue des Champions.

Désormais, la priorité est donnée au championnat. Les phocéens doivent redresser la barre après avoir rencontré des difficultés durant les premières journées. Rudi Garcia et ses hommes savent qu'ils vont déjà jouer gros ce soir contre Monaco.