L'Olympique de Marseille veut tout faire pour organiser des opérations de dégraissage. En effet, la formation de Frank McCourt a besoin de réduire quelque peu son effectif, ceci afin d'agrandir ses capacités financières. L'équipe de Ligue 1, qui sort d'un Mercato rempli, avec notamment l'engagement de trois nouvelles recrues, n'a cependant pas réussi à trouver de point de chute pour Clinton Njie. Pourtant, le footballeur de vingt-cinq ans a eu trois options durant la période estivale. En effet, le Sporting Portugal était un sérieux prétendant, tout comme Sivasspor, qui était intéressé par son profil. Enfin, Galatasaray a également été sondé, en vain.

Désormais, l'OM doit continuer à chercher une solution pour son attaquant.

Njie fait la passe de trois durant le mercato estival

A la mi-août, alors qu'un milieu de terrain était grandement recherché du côté de l'Olympique de Marseille [VIDEO], une affaire était proche d'être conclue avec le Sporting Portugal concernant Clinton Njie. Mais suite à sa visite médicale, le club portugais n'a pas souhaité donner suite à son accord avec l'OM. Njie a donc dû organiser son retour à Marseille auprès des siens.

Mais nous apprenons aujourd'hui, dans les colonnes de France Football, que la formation de José Peseiro n'était pas le seul prétendant possible pour l'attaquant de vingt-cinq ans. En effet, Sivasspor, un club turc, aurait lui aussi pu mettre la main sur lui. En effet, la direction de cette équipe s'est intéressée au cas de ce joueur, mais là encore, le transfert n'a pas abouti.

Cette fois-ci, c'est le salaire de Njie qui a été la cause de l'échec : Sivasspor refusait de prendre en charge la totalité de son revenu actuel.

Un dernier revers avec Galatasaray dans le dossier Njie

Toujours du côté de la Turquie, Galatasaray a également été parmi les options de l'Olympique de Marseille pour vendre Njie. Mais la direction phocéenne a dû accuser le coup une fois encore, car Fatih Terim, le coach du second de Super Lig, n'a pas été emballé par le profil du joueur. Dès lors, aucune négociation n'a pu avoir lieu.

La prochaine période mercato va-t-elle être la bonne occasion pour l'OM [VIDEO]d'enfin vendre Njie ? Pour le moment sur le banc, le natif de Buéa a déjà disputé deux matchs avec les siens en championnat. Avec un contrat courant jusqu'en 2020, les dirigeants olympiens ont encore une marge suffisante pour trouver une porte de sortie à leur attaquant, arrivé au le club il y a deux ans.