Joakim Noah et les Knicks de New-York, c'est déjà fini. Le pivot français qui s'est engagé il y a deux saisons avec la franchise new-yorkaise vient de rompre son contrat avec le club de sa ville natale, à deux jours du début de la saison régulière de NBA. Le site L'Equipe, revient sur ce cuisant échec pour le tricolore en cinq dates.

Une arrivée aux Knicks qui fait parler

Le 2 juillet 2016, Joakim Noah décide de quitter son club des Bulls de Chicago pour s'engager pour quatre ans et 72 millions de dollars de salaire avec les Knicks de New-York [VIDEO]. Le basketteur français est très attaché à la "Grosse Pomme" car c'est là qu'il y est né et qu'il ya grandi.

Selon L'Equipe, le pivot tricolore aurait même déclaré à ses proches que c'était "un rêve devenu réalité". Un rêve qui va très rapidement devenir un cauchemar pour le Français. Son arrivée aux Knicks fait beaucoup parler car les observateurs pensent que c'est un choix risqué de la part de New-York de faire venir un joueur qui sort d'une saison où il a très peu joué en raison d'une blessure à l'épaule (seulement 29 matchs disputés). Noah reste cependant attirant en tant que joueur grâce à son potentiel et son titre de meilleur défenseur de la saison 2013-2014.

Le 4 février 2017, les ennuis commencent pour le pivot puisqu'il enchaîne les problèmes physiques. Ils dispute ses dernières minutes de la saison 2016-2017 face aux Cavaliers de Cleveland. Touché aux ischios, il est, ensuite, obligé de subir une opération du genou qui l’eloignera des terrains de NBA tout le reste de la saison.

Et ce n'est que le début du calvaire pour le fils de l'ancien tennisman et chanteur, Yannick Noah.

Suspension et retour sur les terrains sans succès

Le 25 mars 2017 est une date fatidique pour Joakim Noah car le pivot est sanctionné par la NBA pour avoir consommé un produit inscrit sur la liste des substances interdites par la Ligue. Il écope de 20 matchs de suspension. Etant blessé et donc dans l'incapacité de jouer, Noah purge une partie de sa sanction en fin de saison 2016-2017 et la plus grosse partie au début de la saison 2017-2018.

Il fait son grand retour sur les parquets à partir du 27 novembre 2017. Noah ne joue que 2 minutes et 34 secondes juste le temps pour lui de marquer un panier, prendre un rebond et faire un contre. Lors des 28 rencontres suivantes, Jeff Hornecek, l'entraîneur des Knicks ne fait appel à lui que six fois. Lors de la saison 2017-2018, le plus grand temps de jeu du pivot sera de 12 minutes et 36 secondes contre les Pelicans de New-Orleans [VIDEO]. Justement cette situation ne convient pas au Français qui s'en prend à son coach le 23 janvier 2018.

Devenu indésirable malgré le fait que l'entraîneur ait changé, Joakim Noah et les Knicks se séparent, le samedi 13 octobre 2018, en choisissant une rupture qui permet à l'intérieur de toucher néanmoins l'intégralité de son salaire prévu sur quatre ans. Joakim Noah est donc maintenant libre et peut s'engager où il le souhaite. Malgré tout ces dernières années risquent fort d'être un véritable handicap pour le joueur qui aura sans dout beaucoup de mal à trouver un nouveau club.