Le Real Madrid est sur un fil. Ou plutôt Julen Lopetegui, son coach. Ce dernier est plus que jamais menacé après la nouvelle défaite de son club. Le Real Madrid [VIDEO] a en effet chuté, samedi, sur sa pelouse face à Levante (1-2). Lors de cette rencontre, le club madrilène a même failli battre la pire série d'inefficacité de son histoire. Au classement de la Liga, après neuf journées, le club triple champion d'Europe en titre pointe à la septième place, à quatre points du FC Barcelone alors que se profile le Clasico dimanche prochain.

Un match qui pourrait être la dernière chance de Julen Lopetegui de conserver son poste. Le coach espagnol assure être motivé afin d'inverser la tendance, mais une défaite face au Barça lui coûterait son poste.

Il pourrait alors être remplacé par Santiago Solari, l'entraîneur de la Castilla, la réserve du Real Madrid [VIDEO].

Le Real Madrid orphelin de CR7

Pourtant, Julen Lopetegui bénéficie encore du soutien de beaucoup de ses joueurs. Il faut dire que le coach espagnol est l'ancien sélectionneur de la Roja et a donc connu une bonne partie de son effectif en sélection. En marge de la rencontre de Ligue des Champions face au Viktoria Plzen, Isco s'est présenté devant la presse ce lundi.

' On ne peut pas parler de ceux qui ne sont pas là. On ne peut pas chercher la solution en dehors du club, la solution est dans le vestiaire. On ne va pas pleurer pour ceux qui n’ont pas voulu être là ', a notamment lâché le milieu de terrain espagnol à propos de Cristiano Ronaldo. Beaucoup de journalistes ibériques estiment en effet que le vrai problème de ce Real Madrid est la perte d'un joueur de classe mondiale comme CR7.

Lopetegui sur un fil à la tête du Real Madrid

Visiblement, le vestiaire du Real Madrid n'est pas de cet avis et compte bien remonter la pente avec Julen Lopetegui à sa tête. Le coach espagnol était d'ailleurs présent en conférence de presse juste avant Isco et a affiché sa volonté de poursuivre l'aventure.

Cela passe forcément par une victoire ce mardi face au Viktoria Plzen, puis un résultat positif contre le Barça.

Sans cela, Florentino Pérez sera sans doute obligé de licencier un entraîneur qu'il avait recruté pour prendre la succession de Zinedine Zidane. Une tâche loin d'être simple pour un Lopetegui qui tente de mettre des choses en place dans le jeu, mais qui manque cruellement d'un talent en particulier : Cristiano Ronaldo, parti durant l'été vers la Juventus Turin.