C'est une équipe de Golden State en forme qui se déplaçait cette nuit à Denver, en quête d'un sésame pour une place en playoffs cette année après avoir échoué à la neuvième place de la conférence Ouest la saison dernière. Jokic sortait d'une prestation magistrale (triple-double XXL face aux Suns) et les Nuggets en back-to-back ne pouvaient se permettre de baisser d'intensité face aux champions en titre au Pepsi Center.

Curry trop seul à Golden State

Pourtant, les Dubs prennent rapidement le large (+12) dès le premier quart-temps dans les pas de Curry [VIDEO] et Durant (20 pts, 11 rebonds, 7 passes). Mais l'entrée de Plumlee (11 pts) combinée à un Harris prenant confiance permet aux joueurs du Colorado de recoller au score.

Jokic fait son boulot efficacement (23 pts, 11 rebonds, 6 passes) et Morris est utile en sortie de banc (9 pts, 6 rebonds, 4 passes). 49-47 pour Golden State à la pause.

Harris se montre à son avantage (28 pts) et Denver prend les commandes dans le troisième quart-temps, menant même de 13 longueurs dans le quatrième.

Curry, en patron, se met en mode pistolero (30 pts, 6 passes) et ramène son équipe à proximité.

A huit secondes de la fin, les Warriors sont menés de 2 points. Curry pénètre et lâche le ballon dans la raquette à Jones qui se fait contrer par derrière par un Hernangomez précieux.

Golden State encaisse donc sa première défaite de la saison face à Denver, 100-98.

Les outsiders gagnent

Les surprises se sont aussi enchaînées dans les autres matchs de la nuit. En effet, après avoir largement mené, Cleveland a craqué et le show du rookie Trae Young (35 pts, 11 passes) a eu raison de Love (16 pts, 17 rebonds) et de ses acolytes. Atlanta s'impose 133-111 dans l'Ohio.

Avec le retour de Westbrook, OKC espérait obtenir sa première victoire face à une équipe de Sacramento censée être plus faible. Mais les Kings, sans pression, ont pris la mesure du Thunder dans le sillage de Shumpert (26 pts) et Fox (22 pts, 10 passes). La bonne performance de Brodie (32 pts, 12 rebonds, 8 passes) n'a rien changé et Sacramento s'impose 131-120 face à une défense aux abonnés absents.

Houston n'a pas échappé à la règle de la nuit et s'est incliné 115-112 face aux Clippers, bien emmenés par Harris et Gallinari (23 et 20 pts) et un Harrell plein d'énergie (17 pts, 10 rebonds). Sans Chris Paul, les Rockets [VIDEO] se sont reposés sur Harden (31 pts, 14 passes) et Capela (23 pts) mais n'ont pas réussi à revenir.