Cette nuit, Houston recevait au Toyota Center une équipe de New Orleans auréolée de son joli parcours lors des derniers playoffs mais qui a perdu Cousins et Rondo pendant l'été, deux joueurs majeurs de l'effectif. Les Rockets, quant à eux, sortent d'une finale de conférence perdue au match 7 face aux futurs champions de Golden State et reviennent cette saison avec pour seul objectif de remporter un championnat. Pour cela, ils ont ajouté Carmelo Anthony au roster à l'intersaison.

Anthony Davis toujours sur sa planète

Ce sont les Pelicans qui prennent le match par le bon bout, s'appuyant sur Davis et Mirotic, en grande forme.

Un petit écart se creuse mais les premiers points de Melo aident Houston [VIDEO].

Randle fait une entrée fracassante sur le terrain (25 pts, 8 rebonds en 24 minutes), bien aidé par un Davis à sa main (32 pts, 16 rebonds, 8 passes). Les Rockets sont dépassés et à -17 à la mi-temps même si Harden s'emploie (18 pts, 10 passes, 9 rebonds).

Tucker et Gordon essayent aussi (19 et 21 pts) mais Houston prend l'eau de tous les côtés. Mirotic ne relâche pas la pression (30 pts, 10 rebonds) et l'écart augmente encore et encore.

Paul rentre quelques shoots en vain (19 pts, 6 passes) pendant que le collectif des Pels se dirige vers une première victoire, qui plus est chez un prétendant au titre. Score final sans appel, 131-112.

Toronto et San Antonio assurent

Les Raptors se sont imposés à domicile 116-104 face à Cleveland grâce à la nouvelle paire Lowry (27 pts, 8 passes)-Leonard (24 pts, 13 rebonds), qui a dominé de la tête et des épaules ces Cavs post-Lebron. Le nouvel arrivant, après des mois hors des parquets, a semblé à l'aise dans ce nouveau collectif. Côté visiteurs, Love (21 pts, 7 rebonds) et Hill (15 pts, 7 passes) ont fait de leur mieux mais n'ont jamais inquiété les locaux, échappés dès le deuxième quart-temps.

Les Spurs ont battu Minnesota 112-108 pour la première de DeRozan avec sa nouvelle tunique et après son transfert douloureux. Celui-ci n'a pas déçu en rendant une feuille de stats très propre (28 pts, 4 passes, 4 rebonds). San Antonio a dominé la première période puis s'est fait accrocher dans la deuxième, notamment par un Butler revanchard (23 pts) et un bon Teague (27 pts). Mais Aldridge (21 pts, 19 rebonds) et les siens ont fait la différence dans la dernière minute.

Les français n'ont pas brillé cette nuit avec la victoire pour Ntilikina [VIDEO] malgré un match quelconque (5 pts, 5 rebonds) avec New York et la défaite pour Parker (8 pts, 7 passes) et Batum (5 pts) face à Milwaukee et Antetokounmpo (25 pts, 18 rebonds, 8 passes).