C'était la reprise de la saison NBA cette nuit après de longs mois d'attente et une cure de sommeil bien méritée. Deux matchs très alléchants à l'affiche pour se remettre sur les rails : Golden State-Oklahoma City et Boston-Philadelphie. Les Warriors au complet, tout juste sortis de leur back-to-back, reçoivent un Thunder privé de Westbrook et Roberson pour cause de blessures, pendant que les Celtics [VIDEO] affrontent les Sixers pour des retrouvailles après l'élimination de ces derniers lors des playoffs.

Golden State et Curry déjà en forme

A Oakland, tout a commencé avec la remise des bagues aux champions par Adam Silver avant le début du match match.

La foule est conquise et le match s'annonce bien.

Les Warriors [VIDEO] apparaissent sûrs de leurs forces et dominent la partie dans le sillage de Curry et Durant (27 pts, 8 rebonds, 6 passes) qui semblent inspirés, prenant jusqu'à 12 points d'avance dès le premier quart.

OKC s'accroche tant bien que mal et revient à -5 mais Curry est en feu (32 pts à 11/20 au tir, 9 passes et 8 rebonds) et redonne de la marge à son équipe. +10 pour Golden State à la pause.

Dans le troisième quart, George se réveille enfin (il marque 15 de ses 27 points) et le Thunder se rapproche ; Schröder (21 pts, 9 rebonds, 6 passes) lui permet de prendre les commandes pendant un moment même si Curry veille toujours.

Les deux équipes restent au coude à coude pendant tout le dernier quart-temps ; Adams se met en avant (17 pts, 11 rebonds) mais Looney répond bien (10 pts, 10 rebonds), accompagné d'un Curry décidément monstrueux.

Golden State s'impose logiquement 108-100 sur son parquet et lance impeccablement sa saison pour la quête d'un troisième titre consécutif.

Boston domine Philadelphie

Les Celtics prennent le lead et mènent de 8 unités dès le premier quart grâce un Horford toujours aussi important et un Tatum en forme (23 pts, 9 rebonds). Les 76ers recollent avec le duo Embiid (23 pts à 9/21 au tir, 10 rebonds) et Simmons (19 pts, 15 rebonds, 8 passes).

Boston s'échappe à nouveau et Philly a les ressources pour revenir encore. 47-42 à la mi-temps.

L'histoire se répète et les locaux prennent 11 longueurs d'avance dans le troisième quart-temps, Morris (16 pts, 10 rebonds en 20 min) et Tatum se mettant en avant.

L'écart grandit encore, le collectif de Boston est supérieur à son adversaire du soir. Score final 105-87 et une victoire amplement méritée. A noter les 10 points et 5 rebonds en 25 minutes de la part d'Hayward, de retour après sa grave blessure la saison passée.