Cette nuit, l'affiche attendue était évidemment Houston qui recevait Golden State dans le Texas. Les Rockets semblent avoir inversé la tendance et ont recommencé à gagner (6 victoires pour 7 défaites cependant) pendant que les Warriors sont déjà bien lancés (11 victoires pour 4 défaites).

Publicité
Publicité

Ces derniers, toujours sans Curry, sortent malgré tout de l'épisode gênant de l'embrouille entre KD et Green suite au match contre les Clippers. La réaction était donc attendue.

Houston sans forcer

Golden State débute bien et mène 8-1 dans les traces de Durant et Thompson (10 pts) mais Houston réagit collectivement s'appuyant sur un bon Gordon (17 pts) pour prendre les commandes.

Les Rockets creusent un écart dès le deuxième quart, Harden (27 pts) et Paul (10 pts, 7 passes, 5 rebonds) en chefs de meute.

Houston Rockets: How the team felt about possibly losing Clint Capela - houseofhouston.com
Houston Rockets: How the team felt about possibly losing Clint Capela - houseofhouston.com

Ils ne mènent malgré tout que 47-41 à la mi-temps face à des Dubs qui semblent démobilisés et peu motivés par l'enjeu.

La suite sera une longue descente aux enfers pour les Californiens où seuls Durant (20 pts) et Looney (12 pts, 5 rebonds) restent dans le coup. Harden joue à sa main et Ennis (19 pts) rentre quelques tirs qui font mal en fin de troisième quart-temps.

Publicité

+17 Rockets.

Le banc de Houston termine le travail face à celui des Dubs en prenant une trentaine d'unités d'avance au tableau d'affichage et les locaux s'imposent 107-86 dans un match assez décevant.

Les Nuggets et les Clippers gagnent

Los Angeles prend 14 points d'avance dans le deuxième quart-temps au Staples Center, notamment grâce à un bon Harris (18 pts, 8 rebonds, 5 passes) mais San Antonio revient à hauteur avant la mi-temps, DeRozan (34 pts, 6 rebonds, 5 passes) et Forbes (17 pts) montrant la voie à suivre à leurs coéquipiers.

Les Clippers reprennent le contrôle mais les Spurs n'abdiquent pas et tout se décide dans la dernière minute où Williams et Gallinari (23 et 19 pts) permettent à L.A. de l'emporter 116-111 et de porter son bilan à 9 victoires et 5 défaites.

Denver, de son côté, n'a pas fait dans le détail et a écrabouillé Atlanta 138 à 93. Débutant par un 13-0, les Nuggets ont rapidement fait comprendre que la victoire ne leur échapperait pas. L'écart n'a fait que grandir au fur et à mesure de la partie et sept joueurs terminent à plus de 12 points, dont Hernangomez, auteur d'un très bon match (25 pts, 9 rebonds).

Publicité

Pour les Hawks, ce sont Lin et Bazemore (16 et 14 pts) qui se sont mis en avant malgré l'outrageuse domination de leurs adversaires.

Lire la suite