​Depuis que le club a été racheté par les Qataris, le Paris Saint-Germain a su attirer quelques noms clinquants afin de devenir un grand d'Europe sur le terrain, mais également sur le plan marketing. Cette politique assez forte a cependant fait du mal aux jeunes joueurs talentueux du club pendant quelques années, mais tout est en train de changer radicalement.

Moussa Diaby, ce petit qui monte

Depuis l'année dernière, la direction du Paris Saint-Germain a décidé de changer de politique concernant les jeunes.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

En effet, on a pu voir une restructuration du centre de formation ainsi que l'arrivée de Luis Fernandez pour prendre le poste de directeur sportif des jeunes pousses. Après avoir vu l'éclosion d'Adrien Rabiot, de Kimpembe ou encore d'Alphonse Areola en équipe première ces deux dernières saisons, on pourrait assister à une révolution des jeunes cette année avec l'arrivée de Thomas Tuchel.

Le technicien allemand, arrivé cette été au sein du club de la capitale, a décidé de donner sa chance à plusieurs jeunes [VIDEO] : N'Soki, Dagba, Nkunku et Diaby.

Si l'on parle beaucoup de N'Soki depuis le début de saison, qui a une vraie carte à jouer dans le couloir gauche de la défense, il y en a un autre qui attire l'attention. En effet, auteur d'entrées en jeu plutôt percutantes depuis le début de saison, Moussa Diaby, pourrait être la prochaine grande pépite du Paris Saint-Germain. Avec 2 buts et 5 passes décisives depuis le début de la saison [VIDEO], le jeune ailier, formé au club, commence tout doucement à se faire une place dans la rotation de Thomas Tuchel.

Un prêt avorté à la demande de Tuchel

Alors que Moussa Diaby restait sur une saison en demi-teinte avec seulement 69 petites minutes de jeu du côté de Crotone où il a été prêté, le jeune homme s'apprêtait à être à nouveau cédé, cette fois-ci du côté de Montpellier.

Mais c'était sans compter sur Thomas Tuchel, qui, séduit par les performances du joueur, l'a finalement convaincu de rester au Paris Saint-Germain.

"Le coach m'a retenu ici, parce qu'il m'a dit qu'il comptait sur moi. Il m'a également dit qu'il allait me donner du temps de jeu. D'ailleurs, il a tenu ses promesses, et je le remercie pour cela", a notamment déclaré Moussa Diaby il y a quelques jours. Cette cohabitation profite à tout le monde, puisque ça permet à certains joueurs de pouvoir souffler et ça permet à Diaby de s'imposer comme une alternative efficace à Angel Di Maria lorsque le club de la capitale joue en 4-2-3-1.