La nuit dernière, Houston recevait Indiana au Toyota Center pour un match important. Les Rockets, en difficulté, notamment en attaque, ont un maigre bilan de 4 victoires pour 7 défaites, Harden et Paul étant encore un peu en sous-régime. De plus, des rumeurs sur un départ imminent de Melo se font entendre. Pour les Pacers, tout va globalement bien après une belle saison régulière et un Oladipo taille patron.

Harden, le retour du MVP

Les Texans démarrent très bien, sous l'impulsion d'un CP3 retrouvé (26 pts, 5 passes) et d'un bon Tucker (12 pts).

Publicité

Les locaux prennent douze longueurs d'avance avant que Bogdanovic (20 pts, 6 passes, 6 rebonds) et Sabonis (11 pts) permettent à Indiana de revenir.

Mais le deuxième quart-temps voit Indiana s'effondrer face à Capela (18 pts, 7 rebonds) et Harden (40 pts, 9 passes, 7 rebonds), qui enquille les paniers. Houston prend jusqu'à 24 points d'avance.

Les Pacers se remettent la tête à l'endroit après la mi-temps grâce à Oladipo (22 pts, 10 rebonds, 7 passes) et Collison (13 pts) et refont un peu de leur retard mais Paul et Harden ne relâchent pas leur étreinte.

Indiana pousse dans le quatrième quart et revient à -8 avec Oladipo et Bogdanovic en meneurs de révolte mais il est déjà trop tard pour espérer battre ces Rockets. Harden réalise son premier grand match cette saison et Paul semble avoir enfin desserrer le frein à main, Houston s'impose logiquement 115-103.

Boston et Denver s'inclinent, Tony Parker au top

Les Celtics se retrouvent rapidement à la traîne face à Portland (-21 dans le deuxième quart-temps), mis en difficulté par Nurkic (18 pts, 17 rebonds) et Lillard (19 pts, 12 passes) mais ils trouvent les moyens de revenir dans le match grâce à Tatum (27 pts, 8 rebonds) et Irving (21 pts).

Publicité

Pas suffisant cependant puisque c'est Aminu (11 pts) qui va les punir en rentrant des shoots décisifs qui permettent aux Blazers de gagner 100-94.

Les Nuggets ont longtemps bataillé avec les Bucks avant de prendre un écart dans le troisième quart (-11), subissant un Lopez en verve (28 pts à 8/13 du parking) et un Antetokounmpo omniprésent (22 pts, 9 rebonds, 8 passes). Ils reviennent à hauteur malgré tout mais Brogdon (20 pts) redonne de l'air à Milwaukee qui s'impose 121-114. Les 25 unités de Millsap n'ont pas été suffisantes.

Charlotte a subi la loi de Drummond dans la raquette (23 pts, 22 rebonds) mais a empoché la victoire 113-103 face à Detroit. La ligne arrière Walker-Parker (24 pts chacun) a été fantastique pendant que Batum restait discret (5 pts).