L'ère Pep Guardiola à la tête du Barça a vu l'avènement du fameux centre de formation bien connu du FC Barcelone, la Masia. Des joueurs tels que Messi [VIDEO], Xavi, Busquets, Iniesta ou encore Puyol se sont vus devenir des titulaires indiscutables du Barça en équipe première, mais aussi des joueurs faisant partie des meilleurs joueurs au monde (mention spéciale à Lionel Messi [VIDEO]).

Le début de la fin

Seulement, après son départ et celui du président de l'ère Tiki Tika, Sandro Rosell, collaborateur essentiel de Joan Laporta, ex-président du Barça [VIDEO], la direction ainsi que le traitement de la Masia ont bien changé.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

En effet si quelques pépites ont pu en sortir, ces jeunes joueurs de talent ont malheureusement été barrés par la rude concurrence de l'équipe première. L'exemple le plus probant étant sans doute celui de Thiago Alcantara qui devait, afin de glaner du temps de jeu, faire face à la concurrence de monstres tels que Xavi, Iniesta [VIDEO] ou Fabregas à ce moment-là, sans oublier les quelques autres joueurs sur le banc.

Au vu de ce malaise, l'ancien coach du Barça, Pep Guardiola, à cette époque entraîneur du Bayern Munich, décide de faire venir le prodige espagnol Thiago Alcantara en lui proposant plus de temps jeu et une place plus importante au sein de l'équipe bavaroise. L'impossibilité d'évoluer en tant que jeune quasiment titulaire de l'équipe catalane, a accéléré le départ de plusieurs joueurs de talents comme Sanabria, Icardi, les frères Dos Santos ou encore Sergi Gomez vers d'autres équipes, notamment de Liga.

Des choix qui posent question

Toutefois, si la fuite des talents est due bien sûr à la concurrence ainsi qu'aux contrats juteux proposés par les autres clubs, friands de la formation catalane reconnue à travers le monde, elle est due aussi aux choix contestables des entraîneurs successifs.

Et si certains joueurs comme Cristian Tello sous Tata Martino ou aujourd'hui Sergi Roberto bénéficient ou ont bénéficié des faveurs des entraîneurs, ce sont clairement des cas isolés.

Un des problèmes récurrents depuis plusieurs années maintenant du Barça, est la rotation de l'effectif. Sous Luis Enrique, quelques joueurs de la Masia (Munir, Sandro, Bartra ou encore Denis Suarez), étant en équipe première mais ont été rarement utilisés, ce qui a entraîné le départ de certains. Ces joueurs n'ont quasiment jamais eu leur chance.

Aujourd'hui encore le problème se pose face à certains choix de Valverde et de la direction, de plus en plus dépensière, qui installe des joueurs chers de gros calibres qui ne laissent pas la place aux jeunes. Toutefois, avec l'arrivée d'Alena en équipe première ainsi que de belles performances de Riqui Puig, Denis Suarez ou Oriol Busquets, les temps vont peut-être changer au FC Barcelone.