San Antonio se déplaçait cette nuit du côté d'Utah à la Vivint Smart Home Arena dans l'espoir de retrouver un semblant d'identité dans cette dynamique négative du moment (bilan de 11 victoires pour 12 défaites). Le Jazz n'est pas vraiment en meilleure forme et peine à confirmer une belle saison achevée la tête haute en playoffs, à l'image de Mitchell, dans le dur depuis la reprise (bilan de 11 victoires pour 13 défaites).

Publicité
Publicité

Utah donne le tempo

Les mormons prennent les commandes du match très vite dans les pas de Mitchell (20 pts) et Favors (14 pts, 5 rebonds). Seul Aldridge donne le change pour les Spurs (16 pts au final) qui sont menés de 14 unités dès le premier quart-temps.

Et rien ne s'arrange par la suite. Korver en sortie de banc (15 pts), O'Neale (11 pts) et Rubio (12 pts, 7 passes, 5 rebonds) donnent à leur équipe 24 longueurs d'avance dans le deuxième quart.

Les Jazz l'ont emporté 139 à 105 face aux Spurs
Les Jazz l'ont emporté 139 à 105 face aux Spurs

DeRozan fait ce qu'il peut (16 pts) mais Utah mène 63-47 à la mi-temps.

La fessée continue avec Ingles (13 pts, 7 passes) et Gobert (18 pts, 10 rebonds) et l'écart grandit encore. Popovich fait rentrer les remplaçants dans le troisième quart et les laisse jusqu'à la fin du match subir la furie des joueurs de Salt Lake City malgré un Pöltl intéressant (20 pts, 7 rebonds). Le banc du Jazz finit le travail et va chercher une victoire totalement méritée 139 à 105, laissant les Spurs dans une situation très difficile.

Publicité

Les autres matchs de la nuit

Dallas confirme sa bonne forme en s'imposant 111-102 face à Portland dans un match mené de main de maître. À +17 dès le deuxième quart, les Mavericks s'appuient sur un Doncic toujours plus impressionnant pour un rookie (21 pts, 9 rebonds) et sur un banc inspiré pour contenir les Blazers qui tentent un retour dans le sillage de Lillard (33 pts, 8 passes, 8 rebonds).

Les Texans tiennent bon et restent sur une série de 10 victoires lors des 13 dernières rencontres.

Orlando gagne 105-90 à Miami dans le derby floridien. Après la pause, le Magic prend les choses en main, Gordon en tête (20 pts, 13 rebonds, 5 passes), et garde le contrôle malgré un Olynyk qui maintient un moment le Heat dans le match (13 pts, 6 rebonds). Fournier, après un début de match tonitruant, termine la partie avec 13 unités au compteur.

Chicago s'incline 96-90 sur le parquet d'Indiana, la faute à Collison (23 pts) et Turner (18 pts, 11 rebonds), auteurs de belles prestations.

Publicité

Markkanen marque 21 points et Lavine seulement 13.

Okobo finit avec 6 points dans la défaite de Phoenix face à Sacramento 122 à 105.

Lire la suite