La sentence est tombée, et c’est un coup dur pour Chelsea, déjà mis à mal en Premier League. La fédération internationale de Football (FIFA) a annoncé l’interdiction pour le club de recruter pour les deux prochains mercatos, soit jusqu’à l’été 2020. Cette décision a été prise suite à une violation de la réglementation de la part de Chelsea, concernant le transfert de vingt-neuf joueurs mineurs. En outre, Chelsea devra également s'acquitter de la somme de 600.000 francs suisses (soit 528 600 euros), et dispose de 90 jours pour régulariser la situation des mineurs en question.

Publicité
Publicité

Le club anglais peut tout de même faire appel de la décision.

La Fédération anglaise de football a aussi été sanctionnée, au même titre, d'une amende de 510 000 francs suisses (soit environ 450 000 euros) et dispose d’un délai de six mois pour clarifier ses règles en matière de transferts internationaux de joueurs mineurs.

Publicité

Chelsea riposte immédiatement

Le club anglais n'a pas tardé pour publier un communiqué et répondre à la décision prise par la FIFA. 'Le club de Chelsea réfute catégoriquement les conclusions établies par le comité disciplinaire de la FIFA et va donc faire appel à la décision'.

Les Blues tenteront donc de faire annuler ou réduire la peine, action qui s'annonce difficile et qui n'a pas été fructueuse dans le passé.

Des sanctions similaires ont déjà été rendues par la FIFA. Le Barça avait connu la même situation en 2014. L'organe de régulation du football mondial avait empêché le club de recruter durant deux mercatos pour l'exacte même raison, interdiction assortie d'une amende de 450.000 francs suisses (soit 370.000 euros).

Malgré l'appel de la décision, le club catalan n'avait pu faire inverser la sanction. L'Atlético de Madrid avait, lui, été interdit de recrutement durant une période de transferts, à l'été 2017. Manchester City est également dans le viseur de la FIFA pour sept transferts illégaux de mineurs, explique Le Monde.

La bataille s'annonce donc difficile pour les clubs anglais.

Explication de la sanction

La FIFA a expliqué les fondements de sa décision dans un communiqué, ce matin. "Il a été constaté que Chelsea [VIDEO] avait enfreint l’article 19 du Règlement dans le cas de vingt-neuf joueurs mineurs et avait commis plusieurs autres infractions relatives aux conditions d’enregistrement des joueurs".

L'organe de régulation du football souligne qu'il prend la protection des mineurs très au sérieux, entendant bien faire respecter les règles sur le sujet.

Publicité

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite