Publicité
Publicité

Le Paris Saint-Germain a remporté le choc des huitièmes de finale qui l'opposait à Manchester United ce mardi 12 février. Une victoire (2-0) dans un match qui aura tout de même pris du temps à monter en puissance. Symbole de cette réussite, Kylian Mbappé se sera à nouveau illustré en pointe de l'attaque en inscrivant le but qui finira d'achever les espoirs d'Ole Gunnar Solskjær.

Après le doute des derniers jours, les Parisiens peuvent enfin laisser éclater leur joie. Le PSG vient en effet de réaliser une performance tout à fait inédite en donnant la leçon aux Red Devils sur leur pelouse d'Old Trafford : en dix confrontations en compétition européenne avec des clubs français, Manchester United ne s'était pourtant jamais incliné jusqu'ici. Il aura donc fallu attendre la onzième.

Publicité

Un milieu de terrain compact

Mais que dire, tellement les hommes de Thomas Tuchel ont donné l'impression de maîtriser ce match de bout en bout. 56% de possession, 12 tirs dont 5 cadrés pour deux buts, le tout contre une équipe qui n'avait plus perdu depuis le départ de Mourinho. Le nouveau système de jeu (4-3-3) privilégié par l'entraîneur allemand a permis à sa formation d'avoir une belle assise au milieu de terrain.

Marco Verratti, Marquinhos et Julian Draxler ont plutôt bien fait tourner le ballon dans la moitié de terrain mancunienne, assurant à Kylian Mbappé et à Di Maria d'être beaucoup mobiles et percutant sur le front de l'attaque et sur le côté gauche. Les Parisiens auront ainsi su faire jeu égal avec des milieux de terrain mancuniens pourtant réputés redoutables, à l'image de Paul Pogba et Nemanja Matić.

Publicité

Quelques coups bien sentis

Pas particulièrement à l'aise au tout début de cette rencontre choc, on a pu sentir les joueurs parisiens monter peu à peu en régime au fil des minutes qui avançaient. Des petites incursions sur les côtés pour Julian Draxler et Angel Di Maria, jusqu'aux longues enjambées tranchantes du prodige tricolore Kylian Mbappé, le PSG a clairement réussi à gérer la pression qui pesait sur ses épaules.

C'est d'ailleurs Presnel Kimpembe qui viendra décomplexer ses camarades d'une belle volée gagnante sur un corner à la 53e minute. Un coup plutôt bien senti dans le dos de Pogba qui sera, lui, passé totalement à côté de son match. Le numéro 8 de Manchester United écopera même d'un carton rouge à quelques minutes de la fin du match ! Pour sûr, le club de la capitale a pris une formidable option pour la qualification en quarts, encore faudra-t-il réussir à la confirmer.

Publicité