La 33e journée de Ligue 1 s'est achevée dimanche soir par la rencontre entre le Paris Saint-Germain et l'AS Monaco. Le club de la capitale s'est sereinement imposé (3-1) dans son antre du Parc des princes, face à des Monégasques pas encore défaits de leurs mauvaises habitudes.

Publicité
Publicité

C'est une confirmation pour Thomas Tuchel alors que sa formation peinait depuis deux semaines à confirmer un titre qui lui tendait pourtant les bras. Les Parisiens décrochent donc le huitième sacre de leur histoire en championnat, et se dressent désormais à la 3e marche du palmarès aux côtés de leurs adversaires du jour et de Nantes.

Il aura donc fallu attendre ce dimanche de Pâques pour voir le PSG couronné champion de France. Comble du sort, l'ogre français n'aura même pas eu à attendre d'affronter Monaco pour le soulever.

33e journée de Ligue 1 : Paris corrige Monaco et confirme son titre de champion
33e journée de Ligue 1 : Paris corrige Monaco et confirme son titre de champion

Quelques heures plus tôt, son dauphin lillois était neutralisé par Toulouse (0-0) dans un match où les hommes de Christophe Galtier auront pourtant eu des chances de l'emporter. Avec 19 longueurs de retard pour tout juste 5 rencontres à disputer, autant dire que le jeu est fait.

Kylian Mbappé en feu au Parc des princes

Pour cette journée victorieuse, le Parc des Princes aura, une nouvelle fois, pu s'émerveiller des performances hors-normes de son jeune attaquant français Kylian Mbappé !

Publicité

Le prodige de Bondy s'est fait l'auteur d'un triplé lors de ce duel contre son ancien club, atteignant ainsi à tout juste 20 ans la symbolique barre des 30 buts sur une saison de championnat : suffisant pour rejoindre Jean-Pierre Papin, seul joueur français à avoir atteint ce niveau depuis 1989-1990.

Autant dire qu'avec encore 5 matchs au programme d'ici à la fin de la saison, le joueur tricolore pourrait même être tenté de détrôner Philippe Gondet, meilleur buteur français de l'histoire de la Ligue 1 sur une saison (36 buts, 1965-66 Nantes).

Une perspective qui serait réellement, à tous les égards, un événement pour le Football hexagonal. De quoi le positionner royalement dans la course pour le Ballon d'Or 2019, malgré une saison exceptionnelle pour Lionel Messi.

Neymar et Cavani de retour pour la fête

D'un autre côté, le festival parisien s'est voulu complet avec l'entrée en jeu de Neymar à la 46e minute, ainsi que celle de Cavani à la 73e ! Les deux attaquants vedettes de la capitale reviennent de blessures qui les auront contraints à rester éloignés des terrains durant de longs mois : assurément une nouvelle accueillie avec joie par le coach allemand du club, Thomas Tuchel, qui ne cachait son embêtement vis-à-vis de l'état de son vestiaire ces dernières semaines.

Publicité

Le choc contre Monaco aura toutefois été source d'événements moins reluisants. Les sorties prématurées de Marco Verratti et Thilo Kehrer sont un moins sérieux pour l'effectif alors que les Parisiens s'apprêtent à défendre leur titre en finale de la Coupe de France, dans une semaine, contre les Rennais. Il s'agira du dernier trophée à enjeu de la saison, et de la possibilité pour le club francilien de marquer un peu plus son empreinte avec un 13e sacre dans le tournoi.

Publicité

PSG
Lire la suite